Die Wissensplattform der Neuen Regionalpolitik (NRP)

ACE-HYDRO

Réhabiliter les installations hydrauliques Tornay et créer un «Chemin des Moulins» à Martigny. Ceci en complémentarité de l'offre touristique existante, notamment la Fondation Gianadda, la promenade archéologique et le Moulin Semblanet déjà restauré. L'association ACE-HYDRO est un organisme à but non lucratif, reconnu par les autorités communales et les partenaires sociaux, qui se propose de restaurer un ensemble patrimonial de grande valeur tout en intégrant des jeunes en formation, des personnes en recherche d'emploi ou confrontées à des situations précaires.

Promoteurs

Association ACE-HYDRO dont les statuts sont déposés à l’Etat du Valais. L'Association comprend un comité de direction et un comité exécutif. Le plénum a été réuni pour la première fois le 3 février 1999 et l'assemblée constitutive le 24 novembre 1999.

Branches/groupes participants

  • Comité de l'association ACE-HYDRO
  • L'atelier de Travail A2T à Martigny
  • M. Philippe Leryen, historien d'art et responsable de projet
  • La Commune de Martigny
  • La Fondation Gianadda
  • La Fondation Alp Action, visant à la sauvegarde du patrimoine alpin
  • L'Etat du Valais

Fondement

L'utilisation de la force hydraulique a de tout temps alimenté en énergie des ateliers dans la plaine de Martigny. Forges, battoirs, scieries, fonderies, pressoirs, tanneries, ateliers de poterie, triperies. Jusqu'à 23 entreprises se succèdent sur le cours de la meunière des Artifices, la plus imposante de la région puisqu’elle s’étire sur plus de six kilomètres.

Le Moulin Semblanet est l'unique témoin en état de marche de cet ensemble industriel; il constitue un atout touristique de tout premier ordre et un merveilleux outil didactique pour l'histoire des techniques et la région de Martigny. Cet unique rescapé de l'histoire de toute une région ne pourrait que profiter de quitter son statut d'orphelin en s'intégrant à un ensemble plus vaste, représentant d'autres aspects tout aussi passionnants de l'éternelle aventure amoureuse que les Valaisans entretiennent avec l'eau et l'énergie hydraulique. D'où le projet de restauration et de remise en marche des installations hydrauliques Tornay et la remise en eau vive de la Meunière des Artifices.

Objectif

  • La restauration des installations hydrauliques Tornay doit faire l'objet d'un inventaire minutieux, de relevés photographiques, architectoniques et molinologiques.
  • La création d'un Chemin des Moulins suppose une solide étude d'impact et une consolidation des milieux riverains concernés.
  • L'établissement d'un contrat social entre la direction du projet et les entreprises sous-traitantes exige la mise en place d'un consulting à disposition des différents partenaires, en s'appuyant notamment sur les nouvelles analyses stratégiques pour l'emploi de l'Etat du Valais.

Action/Phase d'étude

  • Etablissement des statuts de l'association ACE-HYDRO
  • Mise en place d'un comité de direction et d'un comité exécutif
  • Taxation des installations
  • Relevés photos, architectoniques et molinologiques
  • Etude et mise en place d'un consulting
  • Préparation et recherche d'un candidat pour la formation de taillandier
  • Etablissement et publication d'un dossier de présentation et d'un dossier technique et de financement pour les sponsors et futurs partenaires
  • Etude de réaffectation des bâtiments concernés
  • Préparation d'un concours d’architecture
  • Préparation d'une exposition sur les techniques de l'eau et leur histoire

Phase de réalisation

  • Acquisition des installations Tornay
  • Mise au concours d'architecture
  • Signature des contrats sociaux
  • Réhabilitation des éléments molinologiques et rénovation des bâtiments
  • Création du Chemin des Moulins de Martigny

Compte à rebours

Le calendrier de réalisation s'étend sur quatre ans, tant pour la réhabilitation des parties historiques que la rénovation des bâtiments et la formation du futur taillandier. Le concours d'architecture sera mis sur pied au printemps 2000.

Financement

Coût total: CHF 513'830.–

Impact

1. Géographique

La situation relative des trois installations hydrauliques le long d'un axe parallèle à l'axe principal de l'agglomération martigneraine offre un potentiel intéressant. Les installations Tornay, début du Chemin des Moulins, sont situées à proximité immédiate de la Fondation Gianadda et à la fin de la promenade archéologique.

2. Travail

Le projet implique un emploi de responsable de projet à plein temps pendant quatre ans. Il impliquera également des professionnels et des entreprises de la région. Un poste de taillandier à plein temps est également prévu. Le projet favorisera aussi l'activité touristique.

3. Economique

La complémentarité avec l'offre touristique et culturelle de la région devrait engendrer des retombées favorables sur ces secteurs. L'impact le plus attendu et le plus novateur est celui du partage du travail inclus dans les contrats passés avec les entreprises de la région. En fonction de l'attribution des bâtiments annexes aux installations historiques, une valorisation de la production des produits locaux semble tout à fait crédible.

4. Ecologique

L'amélioration de l'aspect extérieur des bâtiments, la mise en eau vive d'une partie du cours de la Meunière des Artifices ainsi que la création d'un Chemin des Moulins, espace d'apprentissage, de détente et de verdure, contribuent à l'amélioration de l'environnement sur le territoire de la Commune de Martigny.

5. Innovation

Les éléments novateurs du projet sont une conception de muséologie active, une mise en réseau des différentes installations de ce type à Martigny, la mise en place de contrats de partage de travail, une large concertation des milieux riverains concernés. L'étude sur l'utilisation de l'énergie hydraulique (turbinage moderne) constitue également un facteur innovateur.

Modèle

Le recensement récent de plus de 1000 anciennes installations hydrauliques encore existantes en Valais représente une ouverture remarquable pour la création d'un véritable centre de recherche et/ou de documentation sur le sujet dans notre canton. De plus, des régions défavorisées hors de notre pays, où les techniques de l'eau sont quasi inconnues, pourraient bénéficier de ce savoir-faire. Enfin, l'exposition thématique du projet ACE-HYDRO se propose de faire partager le potentiel qu'il représente à un public aussi large que possible.

Direction

Philippe Leryen
Historien d'art
Avenue des Epineys 7
1920 Martigny
Tél. 027/723 61 00
Fax 027/723 61 01

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

JETZT ANMELDEN: Nationaler formation-regiosuisse-Einstiegskurs zur NRP, zu Interreg und deren Schnittstellen zu anderen Förderprogrammen

Am 9. Juni findet erneut der beliebte formation-regiosuisse-Einstiegskurs für Personen statt, die sich neu mit den Themen «NRP», «Interreg» und Schnittstellen zu anderen Förderprogrammen befassen.
Artikel teilen