Die Wissensplattform der Neuen Regionalpolitik (NRP)

Le Chemin des Blés (Projet Regio-Plus de 1998 à 2002)

L'association «Le Chemin des Blés» a pour buts de: Animer un chemin pédestre vecteur d'activités culturelles, ludiques et sportives; Favoriser le tourisme rural et la compréhension de l'activité céréalière; Placer l'homme et la nature au premier plan des préoccupations; Rechercher l'originalité, la diversité et la qualité dans les actions développées; Promouvoir, développer et faciliter les relations sociales, culturelles et économiques au sein de la région du Gros de Vaud et de la Vallée de la Broye et auprès des visiteurs intéressés.

Promoteurs

Association «Le Chemin des Blés», composée de communes vaudoises et fribourgeoises situées entre Granges-Marnand et Echallens, couvrant les régions de la Vallée de la Broye et du Gros de Vaud.

Branches / groupes participants

Secteur public:

  • Communes
  • Régions
  • Cantons (Vaud/Fribourg)

Secteur privé:

  • Agriculture
  • Tourisme
  • Industrie
  • Artisanat

Associations:

  • Culturelles
  • Sportives
  • Loisirs

Fondement

Les citadins, les enfants en particulier, sont coupés de la nature. L'environnement naturel favorise notre équilibre physique et psychique. Il nous donne la conscience de faire partie d'un univers en constante transformation.

En pleine évolution, l'agriculture entre dans un nouveau processus d'identification. Elle a un savoir-faire à transmettre. Elle doit être à l'écoute de ce que véhicule le visiteur.

Le territoire concerné est paisible, riche en paysages diversifiés: un patrimoine authentique, parcouru par de nombreux chemins, idéal pour le tourisme rural, la marche, le vélo, le cheval. La léthargie naturelle de ce territoire peut se transformer autour d'une idée commune: la mise en valeur d'une identité, d'une authenticité et d'une cohérence.

Le blé, de par sa symbolique universelle, ne laisse personne indifférent. Cette céréale solaire exprime le partage, la convivialité, les réjouissances.

Objectif

Affirmer l'activité céréalière régionale

  • Par une balade dans les champs de blé (aménagement des chemins, visites guidées);
  • Par le contact direct avec l'agriculteur (visite d'exploitation, goûter, restauration à la ferme, etc...);
  • Par la visite d'organismes agricoles (Moulin, centres collecteurs);
  • Par le développement de structures d'accueil (vacances à la campagne, etc...);
  • Par la création de produits dérivés du blé (alimentaire, culturel, etc...), cultures de blés anciens, travaux artisanaux (pédagogiques), autres utilisations de la paille, par exemple dans la construction, etc...

Mise en valeur de l'histoire locale

  • Contexte historique dans lequel les habitants de la région ont évolué au cours des siècles: lieux, bâtiments, pierres, chemins, histoires, légendes, mémoire collective, etc...

Découverte de l'environnement naturel

  • Apprendre à voir (couleurs, formes, traces), à ressentir (odeurs), à écouter (le chant des oiseaux); saisir la vie du végétal et du minéral dans son processus de transformation (la fleur et le tapis végétal au cours des saisons) ; tirer des parallèles entre les univers, montrer les interdépendances.

Action

L'association «Le Chemin des Blés» est née le 14 mai 1998. Ses membres ont successivement:

  • Mis en route un groupe de travail «Visite d'exploitation»;
  • Etablis des contacts avec les Moulins et le Centre collecteur de Granges pour des visites;
  • Organisé une première manifestation sur le «Chemin des blés» avec une équipe de jeunes marcheurs pour tester le tracé;
  • Réalisé le balisage du parcours et posé les panneaux indicateurs;
  • Organisé l'ouverture officielle du parcours;
  • Contacté les différents Offices du tourisme pour présenter le projet;
  • Tenu un stand à la Fête du blé et du pain d'Echallens ainsi qu'aux marchés de Lausanne et Renens;
  • Réalisé et distribué un dépliant couleur de promotion et d'information;
  • Réalisé un dossier destiné aux sponsors pour la recherche de fonds;
  • Conçu et produit un premier numéro du Bulletin d'information.

Compte à rebours

Les différentes étapes suivantes devront être franchies ces prochaines années:

1999

  • Réalisation de dossiers financiers
  • Création d'une carte et d'un dépliant sur les prestations (gîtes, goûters, restauration, etc) du Chemin des Blés
  • Conférence de presse
  • Réalisation des quatre bulletins d'information
  • Promotion du Chemin des Blés lors de manifestations à Bâle, Bulle, Lausanne, Paris, etc
  • Création d'un forfait vacances
  • Mise en route des groupes de travail nature et histoire

2000

  • Développement des activités d'accueil
  • Réalisation d'un nouveau dépliant mis à jour
  • Création de documents promotionnels (affiches, tirés à part, etc)
  • Animation autour des fours à pain
  • Création d'un marché campagnard, avec un accent sur les produits du terroir
  • Création d'une assiette «Chemin des Blés»
  • Edition d'un guide des églises
  • Création d'une petite formation de guides
  • Création d'un ou deux sites nature et histoire
  • Organisation de conférences
  • Création de boucles entre communes

2001

  • Poursuite des actions précédentes
  • Mise en place des structures d'auto-gestion
  • Réalisation et distribution du guide du «Chemin des Blés»
  • Promotion pour Expo 02
  • Mise en route de l'animation Expo 02

Financement

Dépenses:

Concept et matériel de signalisation, animations visuelles et pédagogiques CHF 240'000.–
Communication presse, bulletin, Promotion CHF 150'000.–
Administration CHF 55'500.–
Salaires − honoraires − Mandats CHF 352'000.–
Total CHF 797'500.–

Particularités du financement

A noter que le projet actuel ne comporte aucun financement de structures lourdes (constructions). Le projet de rénovation et d'aménagement d'une ferme sera envisagé plus tard en fonction de l'évolution du projet actuel.

Impact

Géographique

A caractère touristique, «Le Chemin des Blés» aura des répercussions locales, régionales, nationales et hors frontières. Il bénéficiera de l'impact d'Expo 01 (???) et du passage de l'autoroute Fribourg-Yverdon.

Travail

Le projet stimule le développement d'activités de diversification agricole et touristique. Il permet également d'utiliser et de dynamiser tout un réseau d'autres compétences et d'activités.

Economique

Le projet permet de

  • Développer des activités saisonnières touristiques et agricoles
  • Accroître le potentiel de la restauration
  • Augmenter les possibilités d'accueil à la ferme et chez l'habitant
  • Favoriser la vente de produits régionaux traditionnels
  • Dynamiser les activités commerçantes (transports, alimentation, sport, etc...)
  • Stimuler l'hôtellerie, le tourisme, le commerce.

Ecologique

Par sa démarche de sensibilisation à l'environnement, «Le Chemin des Blés» contribue à une meilleure connaissance du milieu naturel et donc, à plus long terme, à une amélioration de la qualité de l'environnement.

Innovation et modèle

«Le Chemin des Blés» a valeur de modèle:

  • Par l'approche globale et concertée d'un tourisme rural ancré dans sa région
  • Par la synergie entre les secteurs primaire, secondaire et tertiaire
  • Par sa démarche participative et de sensibilisation locale
  • Par sa volonté de mettre l'homme et la nature au premier plan.
  • Le projet est novateur dans le cadre régional et national, voire international, le thème de la filière du blé n'existant à ce jour ni en Suisse, ni ailleurs. Il présente un caractère exemplaire puisqu'il est à même de susciter une dynamique analogue ailleurs sur d'autres sujets.

Direction

Anne Quillet Razali
Journaliste
Avenue de la Gare
1523 Granges-Marnand
Tél.: 026/668 27 03
Fax: 026/668 27 06
E-mail: chdb@bluewin.ch

Extrait du rapport final

Le soutien de Regio Plus a permis de concrétiser le Chemin des Blés, qui devra encore s’implanter au quotidien et sur le long terme auprès de la population autochtone. Le projet englobe aujourd’hui 35 villages (contre 25 au départ). Chacun d’entre eux dispose d’un tracé en boucle placé sur l’itinéraire du Chemin des Blés. La communication a été un élément moteur du projet et 25 bulletins d’information ont été publiés à cet effet, complétés par un site Internet, des dépliants promotionnels largement diffusés dans le canton et à l’extérieur ainsi qu’une information ponctuelle à la  presse organisée tout au long de la phase d'élaboration du Chemin des Blés. Des thèmes spécifiques ont été développés sur l’eau, les chemins vicinaux, les vergers, les maisons rurales, le blé, la géologie, l’histoire des châteaux, la faune et la flore, permettant aux randonneurs et visiteurs de découvrir les richesses de la région. Une liste des gîtes, hôtels et restaurants de la région a été établie; elle est régulièrement complétée et diffusée. Des animations ont été créées, dans le cadre de la «Semaine du Goût» pour inciter les acteurs locaux à développer des spécialités régionales et des propositions de plats du terroir; lors des «Journées du Patrimoine», sur des thèmes liés à l’histoire de la région. Des balades guidées autour des vitaux d’églises, des visites et goûters à la ferme. Le Chemin des Blés est ainsi devenu une réalité. Il véhicule une image nouvelle et positive de la région. Dès 2006, le Chemin de Blés devrait être intégré comme produit touristique dans les programmes de développement et de marketing des offices de tourisme régionaux et cantonaux.

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

Save the date: formation-regiosuisse-Konferenz 2017 «Regionalentwicklung konkret: Beispiele und Erfahrungen aus dem Terrain»

Die nächste Konferenz stellt Praxisbeispiele und -erfahrungen aus der Regionalpolitik und Regionalentwicklung ins Zentrum. Das detaillierte Programm ist ab Ende August 2017 hier auf der regiosuisse-Website verfügbar, wo man sich ab diesem Zeitpunkt auch anmelden kann. Merken Sie sich den Termin schon jetzt vor!
Artikel teilen