Die Wissensplattform der Neuen Regionalpolitik (NRP)

Développement du site de Bellelay (Projet Regio-Plus de 1999 à 2003)

La Fondation Bellelay a pour buts: de faire de Bellelay, son histoire et son patrimoine, l’un des principaux centres de promotion et de développement du tourisme de l’Arc jurassien; d’apporter son soutien à la commercialisation du cheval des Franches-Montagnes ainsi qu’à la promotion des produits du terroir; de préparer, au travers du Syndicat de promotion et de développement de l’Orval et du Petit Val, l’implantation de l’administration, de l’aménagement d’un guichet touristique, de l’organisation du comptoir de vente des produits du terroir, de l’intégration du musée rural et du soutien logistique à l’aménagement d’un sentier didactique.

Promoteurs

Syndicat de promotion et de développement de l’Orval et du Petit Val, Fondation Bellelay, Office du Tourisme du Jura Bernois, Pro Natura, diverses associations agricoles et forestières.

Branches/groupes participants

Secteur public:

  • Communes
  • Régions
  • Canton

Secteur privé:

  • Tourisme
  • Industrie
  • Artisanat
  • Agriculture
  • Elevage
  • Associations
  • Culturelles
  • Loisirs

Descriptif

La Fondation Bellelay a pour buts:

  • de faire de Bellelay, son histoire et son patrimoine, l’un des principaux centres de promotion et de développement du tourisme de l’Arc jurassien;
  • d’apporter son soutien à la commercialisation du cheval des Franches-Montagnes ainsi qu’à la promotion des produits du terroir;
  • de préparer, au travers du Syndicat de promotion et de développement de l’Orval et du Petit Val, l’implantation de l’administration, de l’aménagement d’un guichet touristique, de l’organisation du comptoir de vente des produits du terroir, de l’intégration du musée rural et du soutien logistique à l’aménagement d’un sentier didactique.

Fondement

La reprise du domaine de Bellelay par la région représente une chance unique de repositionner Bellelay sur le marché, qui pourra ainsi retrouver son rayonnement d’antan;

Le projet apporte une solution à long terme pour ce domaine et offre de nouvelles perspectives culturelles pour l’Abbaye des Prémontrés;

Il solutionne également la prise en charge de cette réserve naturelle et permet la mise en valeur du caractère culturel de Bellelay.

Objectif

  • La gestion de l’exploitation agricole de Bellelay;
  • La promotion de l’élevage, de l’utilisation (notamment en sylviculture) et de la commercialisation du cheval de la race des Franches-Montagnes;
  • La collaboration à l’entretien, à la promotion et à la mise en valeur du site marécageux d’importance nationale;
  • La promotion touristique du site de Bellelay et de sa région, soit la Courtine, l’Orval et le Petit Val;
  • La promotion de la vente des services et des produits du terroir;
  • La prise en charge de prestations en faveur de la formation et de la vulgarisation agricole, de la clinique psychiatrique et de l’enseignement d’autres professions.

Action

  • Le projet a déjà démarré et le Syndicat a apporté son concours à la création de la Fondation Bellelay. Jusqu’au 31 décembre 1998, le personnel actuel du Syndicat s’est mis à disposition du Conseil de Fondation pour assurer le soutien administratif et technique nécessaire.
  • Dans un premier temps, l’engagement d’un collaborateur ainsi que l’aménagement d’un poste de travail complémentaire est prévu pour 1999. En principe, la Fondation doit compter sur le concours de trois collaborateurs dès le 1er janvier 2000 pour accompagner l’implantation des nouvelles structures et soutenir plus largement la promotion du site.
  • L’activité du Syndicat en faveur du développement de Bellelay et de sa région doit prendre fin le 31 décembre 2003. Le Conseil de la Fondation Bellelay devra alors être en mesure de poursuivre l’exploitation du domaine avec le personnel engagé pour les différentes activités générées par ladite Fondation.

Compte à rebours

Au cours de l’année 1999:

  • Soutien aux travaux des différents groupes de travail spécifiques;
  • Réalisation du sentier didactique;
  • Recherche de partenaires pour l’aménagement d’une fromagerie de démonstration;
  • Mise en place d’un programme d’activités sur le site;
  • Prise en charge de groupes de visiteurs;
  • Recherche d’une collaboration avec Interreg;
  • Dépôt de candidature auprès de la SEVA;
  • Présentation du domaine sur le site Internet de l’Orval;
  • Gestion du pavillon d’information sur le domaine;
  • Promotion auprès des communes jurassiennes;
  • Réalisation d’une vidéo promotionnelle et d’un premier prospectus.

Au cours de l’année 2000:

  • Poursuite des travaux 1999
  • Implantation d’un musée de l’agriculture;
  • Plan d’utilisation de la salle polyvalente;
  • Plan d’utilisation du manège et des installations équestres;
  • Répartition des tâches avec les différents partenaires touristiques.

Au cours de l’année 2001:

  • Poursuite des travaux 2000;
  • Inauguration des installations du site au printemps 2001;
  • Formation de guides pour les visites accompagnées du musée, du site marécageux et du domaine;
  • Pose de panneaux didactiques et de direction;
  • Réalisation de matériel promotionnel plus élaboré.

Au cours des années 2002 et 2003:

  • Poursuite des travaux antérieurs;
  • Amélioration et adaptation des produits et prestations proposés;
  • Accompagnement des nouveaux collaborateurs;
  • Réalisation de matériel promotionnel complémentaire.

Financement

De 1999 à 2003:

Salaires: CHF 1'500'000.–
Relations Publiques: CHF 8'250.–
Marketing: CHF 245'000.–
Travaux dactylo: CHF 2'000.–
Frais généraux: CHF 58'000.–
Jetons de présence: CHF 28'080.–
Mandats extérieurs: CHF 20'000.–
Coût total: CHF 1'861'330.–

Particularités du financement

Le financement se limite d’une part aux frais de personnel et d’autre part à la structure d’administration et d’exploitation du domaine, du guichet touristique, du comptoir des produits du terroir, du musée et du sentier nature.

Impact

Géographique

Le projet concerne l’ensemble du Jura bernois et une partie du canton du Jura, les communes de l’Orval, du Petit Val, de la Courtine, du Vallon de Saint-Imier, de la Prévôté ainsi que les communes des Franches-Montagnes et du pied du Pichoux.

Travail

La Fondation offre au départ 7 places de travail. Les répercussions seront immédiates pour les entreprises de construction qui bénéficieront d’un investissement de plus 7 millions de francs entre 2000 et 2001. L’hôtellerie, l’élevage du cheval des Franches-Montagnes, le tourisme, la restauration en général, les artisans et petits commerces profiteront également de retombées favorables.

Economique

Ce projet va renforcer et élargir l’offre touristique de la région et générer une véritable économie liée au tourisme. Il doit donc renforcer l’économie d’une région rurale dans son ensemble.

Ecologique

L’entre tien et la mise en valeur du site naturel de Bellelay, les activités de loisirs en harmonie avec la nature, la construction de nouvelles écuries pour le cheptel chevalin, la promotion des produits du terroir : tout cela contribue efficacement à la conservation, à la promotion et au développement de l’environnement. Les milieux écologiques sont d’ailleurs parties prenantes au projet.

Innovation et modèle

Le projet présente une innovation dans le cadre supra-régional et notamment dans l’amélioration des relations ville-campagne. Bellelay veut s’ouvrir sur l’ensemble de la Suisse, sur la France et sur l’Allemagne.

Le projet présente un caractère exemplaire dans le cadre d’un engagement supracantonal entre les collectivités publiques, les associations régionales et cantonales ainsi que des représentants du secteur privé. Il met en valeur le partenariat qui lie au sein d’une même structure protection de la nature et activités touristiques et de loisirs.

Ce projet est le premier grand dossier impliquant de nombreuses communes des cantons du Jura et de Berne, des communes qui s’étaient séparées depuis la période précédant la création du canton du Jura.

Contact

Direction
Fondation Bellelay
Case Postale 2
2713 Bellelay
Tél.: +41 32 484 71 71
E-mail: info@fondation.bellelay.ch
Website

Extrait du rapport final

Si les premières années (1999 – 2001) se sont déroulées comme prévu, notamment les travaux de construction, la mise en exploitation de l’institution et une inauguration qui s’est déroulée sur une quinzaine de jours, la suite des événements devait s’avérer plus difficile.

En effet, les responsables ont dû faire face à des défauts dans la construction ainsi qu’à des dépassements budgétaires, problèmes auxquels ils ont dès lors accordé une grande partie de leurs efforts. L’année 2002, première année d’exploitation, a néanmoins vu plus de 44'000 visiteurs prendre le chemin de Bellelay, parmi lesquels 315 groupes organisés. Onze manifestations ont également été organisées durant l’année sur le site.

L’année 2003 devait s’avérer encore plus problématique avec un incendie qui ravageait une partie des installations et des difficultés financières et organisationnelles encore accrues en raison d’un important dépassement du crédit de construction. Ces bouleversements ont conduit à des démissions successives de plusieurs responsables, à leur remplacement et à de nombreuses réunions de crise pour faire face à la situation. Travaux de reconstruction suite à l’incendie, mesures d’urgence pour assainir les comptes, annulations de manifestations et d’activités touristiques sur le site en seront les conséquences.

Le Conseil de Fondation a dès lors tiré les conclusions de ces déboires pour ne pas les voir se reproduire dans le futur et a arrêté 17 mesures pour redresser la barre financière et donner un nouvel élan au projet. Un nouveau site Internet a été créé, une promotion plus dynamique a été entreprise, la formation continue a été renforcée, les accès au site ont été améliorés, de nouveaux partenariats ont été noués, de nouvelles sources de financement et de profits ont été étudiées et mises en œuvre. L’Espace rural de Bellelay a donc redémarré sur de nouvelles bases et pour ses responsables, l’optimisme est aujourd’hui de mise.

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

Save the date: formation-regiosuisse-Konferenz 2017 «Regionalentwicklung konkret: Beispiele und Erfahrungen aus dem Terrain»

Die nächste Konferenz stellt Praxisbeispiele und -erfahrungen aus der Regionalpolitik und Regionalentwicklung ins Zentrum. Das detaillierte Programm ist ab Ende August 2017 hier auf der regiosuisse-Website verfügbar, wo man sich ab diesem Zeitpunkt auch anmelden kann. Merken Sie sich den Termin schon jetzt vor!
Artikel teilen