Die Wissensplattform der Neuen Regionalpolitik (NRP)

Développement du tourisme rural dans le Canton de Vaud (Projet Regio-Plus de 2000 à 2003)

Les partenaires au projet ont pour but de promouvoir le tourisme rural dans le canton de Vaud. A cet effet, ils développeront l’hébergement dans les chambres d’hôtes, les gîtes ruraux et les appartements de vacances. Ils valoriseront la demande en suscitant des activités et des animations en milieu rural dans les secteurs de la culture, de la gastronomie, de la découverte des richesses naturelles et par la création d’événements festifs. Pour une clientèle plus jeune, le milieu rural est aussi un espace propice à la pratique d’activités sportives, telles que la marche, le vélo ou des activités plus «branchées» comme le canyoning, l’escalade ou le parapente. Mais les initiateurs veulent encore promouvoir les produits agricoles et artisanaux, éléments essentiels à l’offre touristique rurale. Les métiers d’autrefois et les produits traditionnels sont porteurs d’une forte identité rurale. Pour atteindre ces objectifs, il s’agit tout d’abord de procéder à l’inventaire de l’offre existante puis d’informer et de sensibiliser les différents acteurs au niveau de l’hébergement, des animations et de la valorisation des produits agricoles, que ce soit les agriculteurs, viticulteurs, restaurateurs, artisans ou hébergeurs potentiels. Il faut accroître l’offre touristique en initiant de nouveaux produits et en consolidant la viabilité des projets réalisés. Enfin, last but not least, il faut faire connaître ces produits en mettant en œuvre des stratégies de qualité, de promotion et de communication ad hoc.

Promoteurs

Association pour le développement du Nord vaudois (ADNV), Association vaudoise pour le tourisme rural (AVTR), Service de l’agriculture du canton de Vaud, Prométerre, Office des vins vaudois (OVV), Office du tourisme du canton de Vaud (OTV), Fédération du tourisme rural de Suisse romande.

Branches/groupes participants

Secteur public:

  • Communes
  • Régions
  • Canton

Secteur privé:

  • Tourisme
  • Industrie
  • Artisanat
  • Agriculture

Associations:

  • Socioculturelles
  • Loisirs

Fondement

Le développement du tourisme en milieu rural est une préoccupation partagée par de nombreux acteurs, aussi bien au niveau touristique qu’agricole. La Suisse est en retard dans ce domaine par rapport à d’autres pays européens.

Il est important de noter que le tourisme rural est considéré comme une stratégie d’avenir qui contribue à fixer les populations sur leur lieu de résidence, à créer des emplois et à promouvoir le développement socio-économique des zones défavorisées. C’est aussi un moyen de valoriser les paysages et par-là même de favoriser une exploitation respectueuse de l’environnement.

Relevons enfin que le canton de Vaud conserve une très forte identité rurale. Son image de marque est liée aux plaisirs de la table, à la diversité des produits agricoles et à la convivialité.

Conscient de cet enjeu, le canton de Vaud s’est doté d’une base légale permettant d’offrir des prêts sans intérêt aux personnes désirant créer un hébergement en milieu rural à des fins touristiques.

Objectif

Le projet s’articule autour de quatre objectifs spécifiques:

  • développer l’offre d’hébergement en milieu rural (chambres d’hôtes, gîtes ruraux, appartements de vacances, etc…);
  • développer la demande tout en valorisant et en suscitant des activités et des animations en milieu rural (sportives, culturelles, festives, événementielles, etc…);
  • améliorer la mise en valeur des produits agricoles et artisanaux (développement et promotion des produits du terroir).

Action

A l’occasion de la révision de son programme de développement (PDR), l’Association pour le développement du Nord vaudois (ADNV) a souhaité accélérer la croissance de ce type de tourisme. Une étude a été réalisée ainsi qu’un guide destiné à tous ceux qui souhaitent se lancer dans ce créneau, sous le titre de «Demain, je me lance dans le tourisme rural».

Pour élargir la diffusion de ce guide, des partenaires ont été contactés pour tester leur volonté de participer à cette démarche. Il en est résulté les décisions suivantes:

  • regrouper les forces en présence;
  • élargir le champ d’action pour concrétiser une stratégie de développement du tourisme rural à l’échelle du canton de Vaud dans un souci de coordination et de recherche de synergies;

Les autres actions suivantes ont été planifiées:

  • en complément du guide ci-dessus, un autre guide-conseil a été conçu pour les porteurs de projets qui intègre des conseils en matière de marketing et de gestion économique de création d’hébergement en milieu rural;
  • concept de sensibilisation des organisations faîtières et associations professionnelles concernées par le tourisme rural (services de l’Etat, hôteliers, restaurateurs, etc…) et formation de prestataires;
  • appui à l’amélioration du fonctionnement des centrales d’information et réservation;
  • appui à deux projets pilotes prioritaires :
  • création d’un espace de promotion du tourisme rural et de valorisation des produits du terroir et artisanaux vaudois sur le restoroute de Bavois et les autres restoroutes vaudois
  • création d’un espace promotionnel similaire pendant l’Expo 02.
  • Création d’une plaquette de promotion des produits du terroir, des vins et des produits artisanaux vaudois;
  • Réactualisation de la plaquette existante «Vacances à la campagne» et création d’un site Internet;
  • Renforcement de la promotion du tourisme rural sur les foires de Suisse et à l’étranger et création d’événements ponctuels et ciblés de promotion des produits du terroir.

Compte à rebours

Il est prévu d’initier ce projet au début mai 2000 pour une durée totale de 4 ans dans le cadre du programme Regio Plus, au terme desquels le projet deviendra autonome.

Financement

Coût total du projet: CHF 2'336'000.–

Impact ...

... Géographique

La portée du projet concerne tout le territoire du canton de Vaud, en particulier les régions de montagne.

... Travail

2,5 emplois seront créés directement et de nombreux emplois induits sont prévisibles, soit en terme de création, soit par le maintien des places de travail existantes, le but étant de dynamiser le tissu socio-économique en milieu rural.

... Economique

Le but du projet est de dynamiser le tissu socio-économique en milieu rural du canton de Vaud. Il pourra être mesuré en termes d’augmentation du nombre des nuitées pour le tourisme rural et en augmentation du volume de production des produits du terroir et artisanaux.

... Ecologique

Le projet a un impact positif sur l’environnement car il contribue à le valoriser en le faisant mieux connaître.

Innovation et modèle

Le projet est novateur sur plusieurs Points:

  • Une stratégie associant le tourisme rural et les produits du terroir et artisanaux;
  • La fédération et la coordination des initiatives prises par différents organismes dans plusieurs régions du canton;
  • La coordination des différents projets Regio Plus dans ce domaine;
  • La couverture de l’ensemble du territoire vaudois, surtout les régions de montagne.

Direction

Jean-Marc Buchillier
Economiste
Association pour le Développement du Nord Vaudois ADNV
Place de la Tannerie
1400 Yverdon-les-Bains
Tél. 024/425 55 21
Fax 024/425 55 20
E-Mail: contact@adnv.ch
Site web

Extrait du rapport final

Le tourisme rural est aujourd’hui considéré comme une activité touristique d’avenir contribuant à fixer les populations, à créer des emplois et à promouvoir le développement socio-économique des régions rurales. De manière générale, le projet visait à créer les conditions cadres du tourisme rural dans le canton de Vaud.

De l’avis unanime des promoteurs, le bilan est positif. Le tourisme rural vaudois est désormais porté par un réseau de partenaires qui ont appris à se connaître et qui oeuvrent aujourd’hui ensemble pour une ambition commune. Le projet a été largement diffusé aussi bien par les réseaux internes que par les médias.

La coordination générale du programme a été assurée par l’Association pour le développement du nord vaudois. Une cellule très soudée puisqu’elle s’est réunie en moyenne une fois par mois durant toute la durée du projet. Le projet comprenait notamment les actions suivantes:

Des cours de formation pour informer de manière approfondie les différents acteurs concernés, complétés par des conseils individuels sur le terrain. Un séminaire d’information annuel sur des thèmes tels que la communication ou le tourisme et la viticulture, qui sera pérennisé pour devenir de véritables «Assises romandes du tourisme rural».  Une centrale de réservation qui regroupe l’ensemble des prestataires vaudois et offre un accès simple et efficace aux logements disponibles. Le Pavillon vaudois d’Expo 02 a été le volet phare de ce projet. Jamais le canton de Vaud n’avait mis sur pied une plate-forme de promotion de son milieu rural réunissant tous les acteurs concernés. Le succès a été énorme puisque plus de 200'000 personnes ont visité ce pavillon, 24'154 repas y ont été servis, 541 brunchs y ont été vendus chaque dimanche d’Expo 02.

La plaquette «Vacances nature» est aujourd’hui le document officiel du tourisme rural vaudois. Distribuée à plusieurs milliers d’exemplaires au pavillon vaudois ainsi qu’à d’autres foires et salons, elle devrait être réimprimée dès que les modalités de financement seront réunies. Une plaquette vacances à la campagne, regroupant les adresses de logements, a également vu le jour mais a été abandonnée au profit d’un nouveau document réalisé par le centre de compétence romand en la matière. Le guide «Demain, je me lance dans le tourisme rural» visait à initier des projets d’installation et de diversification touristiques en milieu rural. Tiré à 5000 exemplaires, il est toujours en phase de diffusion et reste le vade me cum par excellence pour les intéressés potentiels.

Au niveau des bémols, voire des déceptions, on peut citer la faible augmentation du nombre des prestataires décidés à se lancer dans le tourisme rural. Une situation qui s’explique par l’inertie des mentalités, le manque de soutien financier, les contraintes légales, etc. Le manque de pérennité financière pose également problème, raison pour laquelle le programme vaudois du tourisme rural sera dorénavant affilié au centre de compétence romand en la matière.

Mais les promoteurs retiendront surtout le fait que le programme soutenu par Regio Plus a incontestablement montré le signe d’une très forte mobilisation des milieux du tourisme, de l’agriculture et des autorités. La demande pour ce type de tourisme ira croissant dans les années à venir et grâce à ce projet, le canton de Vaud sera particulièrement bien préparé pour accompagner ce nouveau créneau touristique. Le projet a permis d’élargir le champ d’application du tourisme rural en le faisant passer, d’un simple hébergement à la campagne, à une palette de prestations incluant hébergement, restauration et activités de détente et de loisirs.

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

Nutzen Sie das NRP-Logo für Ihre Kommunikation!

Damit die NRP und die von ihr unterstützten Projekte in der Öffentlichkeit sichtbarer werden, hat das SECO ein NRP-Logo entwickelt. Dieses soll die Kommunikation des Bundes erleichtern, kann aber auch von Kantonen, Regionen, Projektträgern und weiteren Interessierten in der Öffentlichkeitsarbeit genutzt werden.

NRP-Projekt «Zukunft Hasliberg»

Wie mit den Auswirkungen der Zweitwohnungsinitiative umgehen? Betroffene Akteurinnen und Akteure ziehen am selben Strick, um die Zukunft ihrer Gemeinde und Region unter den neuen Vorzeichen zu gestalten.
Artikel teilen