Jura Vaudois - Promotion des produits du terroir (Projet Regio-Plus de 1996 à 2002)

Associer les ressources issues du milieu naturel montagnard à la fois aux pratiques agricoles et aux produits. Ces derniers, fabriqués en priorité dans la région, bénéficient d'un environnement et d'un savoir-faire propres à respecter et à mettre en valeur la provenance des matières premières. Une fois sur le marché, ils doivent véhiculer l'image d'une région grâce non seulement à leur saveurs typiques et inimitables mais également par le message d'authenticité qui les accompagnent. Le consommateur doit se sentir relié à cette région qu'il apprécie et dans laquelle il retrouve une partie de ses racines.

Pour une action concertée de promotion des produits agricoles du Jura Vaudois

Promoteurs

Association pour le développement des activités économiques de la Vallée de Joux (ADAEV); Association de développement du Nord-vaudois (ADNV); Etat de Vaud; Prométerre.

Branches/groupes participants

  • Agriculture
  • Tourisme
  • PME régionales
  • Restaurateurs
  • Communes
  • Institutions de promotions économiques, principalement l'institution ad hoc: «Association Les saveurs du Jura Vaudois»

Fondement

Les ressources: les roches calcaires ainsi que les prairies et pâturages boisés façonnés par l'homme donnent aux paysages un aspect typique et reconnu.

Les pratiques: elles conservent la fertilité des sols et la diversité des milieux; elles doivent recevoir l'adhésion des agriculteurs.

Les produits: ils sont le fruit de ressources montagnardes et de savoir-faire traditionnels; leur qualité et leur image auprès des consommateurs sont primordiales.

Objectif

  • Engager plus de moyens pour la promotion de produits dont la qualité et la spécificité peuvent garantir sur place le maintien voire la création d'une valeur ajoutée.
  • Contribuer à empêcher une évolution négative probable du cadre de vie des gens de la région.
  • Poursuivre les efforts concertés de développement pour les agriculteurs, fromagers, affineurs, bouchers et commerçants.

Action

  • Autonomie et reconnaissance de l'association «Saveurs du Jura Vaudois» fondée le 23 juillet 1996
  • Mise en place d'un réseau de diffusion à l'intérieur et à l'extérieur des lieux de production pour approvisionner les commerces et les restaurateurs
  • Ouverture d'un bureau spécialisé pour une étude de faisabilité destiné à confirmer la construction d'une cave d'affinage, principalement pour les Gruyères, et d'identifier le site optimal
  • Création d'une bourse d'échange pour la commercialisation de la viande produite de façon extensive, la recherche de nouveaux débouchés et d'une meilleure maîtrise de la production au niveau local.

Compte à rebours

Mise sur pied d'actions promotionnelles selon le shéma ci-dessus (Action), notamment par la création de stands illustrant la démarche suivie et qui seront présents à diverses manifestations décentralisées. Le projet devra être opérationnel avant l'entrée en vigueur de la nouvelle politique agricole de 2002.

Financement

Initiateurs: CHF 119'000.–; Etat de Vaud: CHF 95'000.–; Prométerre: CHF 17'500.–;

ADAEV, ADNV: CHF 13'750.–; Confédération: CHF 245'250.–

Coût total: CHF 490'500.–

Impact

1. Géographique

Territoire Jura vaudois situé en-dessus de 900m

2. Travail

Freiner la disparition des exploitations agricoles et des commerces qui en dépendent

Favoriser l'accueil à la ferme et dans les chalets d'alpage pour diminuer l'érosion du nombre des emplois et création d'emplois nouveaux (4) pour la gestion de l'association et la construction puis l'exploitation d'une nouvelle cave.

3. Economique

Maintien et diversification d'une agriculture de montagne

Maintien et développement de produits du terroir Maintien et élargissement du secteur commercial et de restauration Maintien d'un savoir-faire ancestral

4. Ecologique

Maintien des paysages de l'Arc Jurassien

Maintien et développement de la diversité de ses produits typiques Valorisation de l'arisanat de toute une région par ses aspects qualitatifs

Direction du projet

Jean-Bruno Wettstein
Ingénieur-Agronome ETHZ
Hêtres 10
1450 Sainte-Croix
Tél. 024/454 42 18
Fax: 024/454 46 20
E-mail: agronomie_jbw@bluewin.ch

Extrait du rapport final

L’objectif du projet était d’augmenter et d’élargir la présence des produits du terroir sur les tables des hôteliers et restaurateurs régionaux, de développer les capacités d’accueil de l’agro-tourisme, de créer un réseau d’approvisionnement ad hoc auprès des commerces et des restaurateurs. Il s’agissait aussi d’étudier la faisabilité d’une cave d’affinage des fromages de montagne, de créer une bourse d’échange pour commercialiser la viande des hauts pâturages du Jura et enfin d’établir un cahier des charges garantissant la qualité des produits, des pratiques et des services tant pour les agriculteurs que pour les fromagers.

Le projet a permis à la région de prendre conscience de l’importance et de la diversité de ses produits alimentaires et de leur impact sur la promotion de son image. Au niveau supra-régional et national, les collaborations avec les interprofessions de Gruyère et du Vacherin Mont d’Or, le Groupement suisse pour les régions de montagne, l’EPFZ et le Service romand de vulgarisation agricole ont permis de positionner notre association et de la faire reconnaître comme un partenaire indispensable.

Parmi les succès enregistrés grâce au projet, on peut citer d’une part la création d’une association, d’une marque et d’un matériel promotionnel qui répondaient à un réel besoin. Producteurs et consommateurs ont ainsi marqué leur volonté d’explorer les possibilités de conserver des productions et des marchés de proximité. D’autre part, un véritable réseau de diffusion a été mis en œuvre et devrait rendre crédible les actions promotionnelles entreprises. Enfin, tout a été mis en œuvre pour que les matières premières soient transformées directement dans les zones de production.

Parmi les échecs qui ont émaillé le projet, on doit faire état notamment de la production bovine qui n’a pu être commercialisée avec le supplément de prix demandé pour respecter le cahier des charges. La nouvelle cave à fromage dotée d’un magasin et d’une structure d’accueil, pour servir de vitrine à la région, n’a pas pu être concrétisée, tout en restant un vœu cher aux yeux des promoteurs. Finalement, la part du bénévolat a pris des proportions trop importantes.

Pour conclure, les promoteurs estiment que la poursuite du projet impliquera des changements importants, à savoir le transfert de la livraison des produits à des transporteurs déjà présents sur le marché régional, la reprise par l’agent commercial déjà engagé d’une partie de la coordination des actions en cours, le développement de synergies commerciales et promotionnelles avec les deux marques vaudoises existantes ainsi qu’avec les autres cantons romands, une meilleure visibilité de la marque sur les produits eux-mêmes et enfin un renforcement de la cohésion entre les différents partenaires.

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

JETZT ANMELDEN: formation-regiosuisse-Konferenz 2017 «Regionalentwicklung konkret: Beispiele und Erfahrungen aus dem Terrain»

Die nächste Konferenz stellt Praxisbeispiele und -erfahrungen aus der Regionalpolitik und Regionalentwicklung ins Zentrum. Das detaillierte Programm ist nun verfügbar, melden Sie sich jetzt an!
Bild: regiosuisse.

Wussten Sie schon?

Die Arbeitslosigkeit in urbanen Gebieten schwankt stärker als im ländlichen Raum.
Artikel teilen