Die Wissensplattform der Neuen Regionalpolitik (NRP)

Parcours bibliques didactiques dans le district de Saint-Maurice (Projet Regio-Plus de 1995 à 1999)

L’association des Chemins Bibliques a pour buts de: Créer un parcours didactique sur le thème de la bible et du passé régional reliant tous les villages du district de Saint-Maurice et qui pourrait être effectué par des familles, des groupes de jeunes ou des classes d’école. Offrir à chaque Commune son propre satellite qui prendra place dans un édifice religieux ou un local à aménager. Relier chaque satellite par un chemin contenant toute la documentation nécessaire pour bien appréhender le parcours à suivre (historique, jeux, activités, etc…).

Promoteurs

Association des Chemins Bibliques, partenaires communaux et paroissiaux, sociétés de développement, offices de tourisme régionaux, sociétés locales.

Branches/groupes participants

Secteur publique:

  • Communes

Secteur privé:

  • Paroisses
  • Tourisme

Associations:

  • Sociétés locales et régionales
  • Culturelles

Fondement

  • La Bible est le livre le plus traduit et le plus diffusé au monde. Il intéresse chacun à un moment ou un autre de sa vie. Le thème sera traité de manière ouverte et diversifiée (fait biblique, société actuelle et mythe biblique, symbolique et épanouissement personnel, historique et archéologique).
  • Le choix de Saint-Maurice est lié à la géographie du site ainsi qu’à la longue tradition historique et religieuse de l’Abbaye dans l’évolution du christianisme.
  • Les jeunes ont de plus en plus de peine à s’insérer dans un projet d’Eglise alors que notre époque atteste d’un regain de spiritualité.

Objectif

  • Promouvoir la diversification de l’offre touristique de la région
  • Favoriser le désengorgement des parcours touristiques existants (Tour du Mont-Blanc, des Dents du Midi, des Dents Blanches)
  • Revitaliser la foi chrétienne alliant enseignement, divertissement, échanges et réflexions
  • Mieux rentabiliser les structures existantes (hébergement, transports publics)
  • Rendre les stations d’hiver (Salvan – Les Marécottes) plus attractives durant la saison d’été
  • Créer des liens plus forts entre les dix Communes du district de Saint-Maurice par un projet commun
  • Mieux utiliser les nombreux édifices religieux de la région (1 basilique, 10 églises, 20 chapelles)
  • Promouvoir la visite du Trésor de l’Abbaye, un des plus beaux du monde
  • Créer de nouveaux emplois (animation, vente, entretien, etc.)

Action

L’Association des Chemins Bibliques a été créée en novembre 1996.

  • L’idée du projet a été émise en 1995 déjà. Une pré-étude de faisabilité a été commandée à un organisme privé (le SEREC) et présentée aux autorités communales et paroissiales du district.
  • Une enquête a été effectuée auprès de 600 personnes pour évaluer le bien-fondé du projet.
  • Deux personnes (économiste et sociologue) ont travaillé sur les aspects suivants du projet:
  • Séances d’information pour les autorités
  • Contacts avec les secrétaires régionaux
  • Dépouillement de l’enquête
  • Visite de chacune des 10 Communes du district
  • Rassemblement de documentation sur la région
  • Recherche de financement
  • Etude sociologique du rapport à la croyance pour mieux cibler le public

Compte à rebours

Identification des itinéraires : août – septembre 1998
Campagne d’adhésion et recherche de sponsors: septembre – octobre 1998
Définition et réalisation des activités: septembre 1998 – printemps 1999
Ouverture des premiers itinéraires: été 1999

Financement

Coût total: CHF 165'000.–

Impact

Géographique

Le projet se trouve géographiquement à cheval sur les deux régions de Martigny et de Monthey-Saint-Maurice. Il relie entre elles les dix Communes de Saint-Maurice. Il va sans dire que Saint-Maurice étant connue très loin à la ronde, le projet touchera un plan à la fois national et international.

Travail

Comme tous les projets à caractère touristique «doux», ses répercussions sur le marché du travail seront avant tout indirectes, touchant les domaines de l’hébergement, de la restauration et des transports publics. Mais de manière inductive, il aura également un effet positif sur l’ensemble de l’offre touristique de la région, générant un effet de synergie sur les autres activités et attractions régionales. Des mandats plus spécifiques seront attribués dans les secteurs de la construction des sites, de l’animation, de la recherche, etc…

Economique

Les domaines du tourisme, de la restauration, de l’hébergement, des transports, des arts et métiers, de l’enseignement, des organisations religieuses, associations philosophiques et culturelles bénéficieront plus particulièrement des retombées du projet.

Ecologique

Comme tous les projets de chemins didactiques, les chemins bibliques veilleront à la mise en valeur et au respect de l’environnement tout au long du parcours.

Innovation et modèle

Le thème de la Bible ne semble pas être traité selon le projet ci-dessus en Suisse à l'heure actuelle;

La mise en place du projet sous forme de modules (un satellite pour chaque village) permet d’adapter et d’agrandir le parcours très facilement;

Dans le cadre régional, il n'existe pas de parcours didactiques reliant plusieurs Communes à la fois;

L'organisation du projet impliquant plusieurs sortes d'acteurs et des sources de financement diversifiées pourrait être facilement applicable à d’autres projets du même type.

Direction

Vital Darbellay
Enseignant – ancien Conseiller National
Rue Prés de Croix 3
1920 Martigny
Tél. 027/722 13 03
Fax: 024/471 36 06
Email: info@chemins-bibliques.ch
Website

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

JETZT ANMELDEN: Nationaler formation-regiosuisse-Einstiegskurs zur NRP, zu Interreg und deren Schnittstellen zu anderen Förderprogrammen

Am 9. Juni findet erneut der beliebte formation-regiosuisse-Einstiegskurs für Personen statt, die sich neu mit den Themen «NRP», «Interreg» und Schnittstellen zu anderen Förderprogrammen befassen.
Bild: regiosuisse.

Nutzen Sie das NRP-Logo für Ihre Kommunikation!

Damit die NRP und die von ihr unterstützten Projekte in der Öffentlichkeit sichtbarer werden, hat das SECO ein NRP-Logo entwickelt. Dieses soll die Kommunikation des Bundes erleichtern, kann aber auch von Kantonen, Regionen, Projektträgern und weiteren Interessierten in der Öffentlichkeitsarbeit genutzt werden.
Artikel teilen