Wanderleiter Wallis (Projet Regio-Plus de 1998 à 2001)

Dans le cadre des efforts entrepris par les milieux touristiques du canton du Valais, la profession d’accompagnateur en montagne est appelée à se développer. Cette nouvelle activité ouvre d’intéressantes perspectives allant dans le sens d’un développement durable contribuant à la diversification de l’offre touristique, notamment pendant la période estivale.

Promoteurs

Accompagnateurs en Montagne, Association valaisanne des guides, Centre de formation de St-Jean, Association Gîte de St-Jean, Ecole Suisse du Tourisme, Service de promotion économique et touristique du canton du Valais, Sierre Région, Valais Incoming et Association Hôtelière du Valais, Valais Tourisme et ses membres, Valrando (Association valaisanne de tourisme pédestre), Union des Indépendants et d'autres associations et groupes d'intérêts sous forme de contacts préliminaires.

Branches/Groupes participants

Secteur public:

  • Région de Sierre
  • Canton

Secteur privé:

  • Tourisme
  • Organisations professionnelles du tourisme et de l'économie, notamment les secteurs de l'agriculture, de la viticulture, de la sylviculture et de l'artisanat.

Associations:

  • Organisations culturelles
  • Organisations sportives

Fondement

Le secteur touristique doit s'adapter à une demande en constante évolution. La demande hivernale est stationnaire alors que la diversification de l'offre pour la saison d'été doit être en constante évolution. Cette offre doit prendre en compte et mettre en valeur les richesses naturelles, paysagères, historiques et culturelles du Valais.

Objectif

Les buts du projet sont de permettre la valorisation des nouvelles compétences, de développer la profession d'accompagnateur en montagne et de contribuer à la diversification de l'offre touristique.

Action

En 1996 a été créé à St-Jean (Région de Sierre) un centre de formation pour accompagnateurs en montagne. Cette formation dure deux ans et demi et les premiers diplômes (6) ont été délivrés en mai 1998. Six autres diplômés en mai 1999 et 6 diplômés en 2000. Le canton du Valais a désigné une commission chargée d'étudier les conditions nécessaires à une reconnaissance de cette profession.

Pour atteindre leurs objectifs, les initiateurs ont, en outre, mis en oeuvre les actions suivantes:

  • Organisation de la profession sous forme d'une association;
  • Analyse de la demande potentielle, définition des produits, mise en place d'un système pour répondre à la demande;
  • Susciter l'utilisation de ces nouvelles compétences et constituer une masse critique initiale suffisamment attrayante;
  • Etude et mise en ouvre d'un concept de communication, préparation, édition et distribution de matériel promotionnel;
  • Analyse critique des résultats.

Compte à rebours

  • Une séance de lancement et de soutien a eu lieu le 25 juin 1998 à St-Jean qui a permis de cerner les problèmes à résoudre et de définir les principaux axes de travail et démarches à entreprendre;
  • L'Association Valaisanne des Accompagnateurs en Montagne (AVAM) a été créée le 29 septembre 1998; en mars 2000, Association Suisse des Accompagnateurs en Montagne (ASAM)
  • Un groupe d'initiative a été constitué pour synthétiser ces informations, mettre en ouvre le projet et définir le soutien de Regio-Plus.

L'ensemble du projet doit se dérouler sur 5 ans, soit:

  • Contacts avec partenaires et mise en place d'un groupe de projet: Juin 1998 à mars 1999
  • Organisation de la profession, analyse de la demande, détermination de la palette des produits: Janvier à décembre 1999
  • Première phase de fonctionnement: Mars 1999 à novembre 2002
  • Concept de communication, matériel publicitaire, commercialisation: Octobre 1999 à juin 2000
  • Evaluation de la première phase de fonctionnement: Octobre 2002 à juin 2003
  • Elaboration des produits: 2001

Financement

Préparation, contacts partenaires: CHF 30'000.–
Fonctionnement du groupe projet sur 5 ans: CHF 24'000.–
Organisation de la Profession: CHF 10'000.–
Analyse de la demande: CHF 20'000.–
Détermination palette des produits: CHF 10'000.–
1ère phase de fonctionnement: CHF 50'000.–
Projet de communication: CHF 10'000.–
Récolte des données pour l'évaluation: CHF 16'000.–
Matériel publicitaire: CHF25'000.–
Concept de communication: CHF 15'000.–
Commercialisation: CHF 10'000.–
Coordination: CHF 20'000.–
Analyse des résultats: CHF 10'000.–

Total: CHF 250'000.–

Impact

Géographique

  • Il concerne le Valais tout entier et la Suisse en général, ainsi que les touristes étrangers en visite dans le canton.

Travail

  • Création de 50 emplois d'accompagnateurs en montagne en cinq ans.
  • Indirectement, il favorisera le maintien voire le développement de certaines infrastructures touristiques estivales.

Economique

  • Diversification du secteur touristique en favorisant l'utilisation de produits et d'équipements existants (musées, sentiers thématiques, hébergement, etc.)

Ecologique

  • Le rôle des accompagnateurs en montagne est de faire mieux connaître les valeurs naturelles du canton tout au long des randonnées. Par cette activité pédagogique, ils contribuent à sensibiliser les hôtes au respect de l'environnement.

Innovation et modèle

Ce projet représente une innovation par rapport à d'autres prestations d'accompagnement en montagne. La formation spécifique suivie par les accompagnateurs, en matière écologique et socio-économique, en constitue une solide garantie. Elle couvre en effet tous les domaines possibles: faune, flore, géologie, agriculture, sylviculture et touche également les aspects liés aux premiers secours et à la sécurité en montagne lors de randonnées pédestres.

Le projet est également un modèle dans le sens qu'il s'inscrit en droite ligne avec des projets européens tels que ®Sport Aventure et ®Marco Polo.

Direction

Secrétariat Valrando
Régis Héritier
Les Bocalles
1941 Vollèges
Tél. 027 / 785 20 21
Fax 027 / 785 20 21
Mobile: 079 / 436 18 43

Objectifs atteints

a. Profession

Création d'une association «ASAM − Association Suisse des Accompagnateurs en Montagne» dont les but premiers sont de promouvoir et de défendre la profession d'accompagnateur en montagne, c'est-à-dire:

  • se faire reconnaître comme un interlocuteur valable
  • assurer un travail de qualité
  • assurer une promotion visant à établir une image positive de la profession
  • collaborer à la formation des futurs accompagnateurs
  • respecter la nature, ses habitants et veiller à la qualité de la vie en milieu rural montagnard
  • Etablissement d'un contrat collectif Responsabilité Civile auprès de la Zurich Assurances
  • Soutien de Valrando (Association Valaisanne de la randonnée pédestre)
  • Participation d'accompagnateurs diplômés à une commission de réflexion sur l'avenir de la formation et rôle d'experts lors des examens de fin de formation des candidats accompagnateurs
  • Prise de contact en cours avec la Commission Européenne des Accompagnateurs en Montagne et la Swiss Outdoor Association (SOA)
  • Recherche de soutien financier: don de CHF 20'000.-- de la Loterie Romande destiné à soutenir les activités de l'association durant l'année 1999
  • Contacts avec la Commission cantonale des guides de montagne afin de mieux connaître ces deux professions complémentaires

b. Définition de produits

  • Etablissement de contacts avec les milieux touristiques et agricoles (offices du tourisme, hôtellerie, sociétés de développement, magasins de sport, Ecole d'agriculture de Châteauneuf, ...) afin de dégager les synergies interdisciplinaires

c. Utilisation des compétences

  • Partenariat avec différents organismes touristiques (OT, hôtels, ...); feedback et évaluation de la satisfaction des partenaires

d. Promotion

  • Mandat attribué au Centre de Recherche de l'Ecole Suisse du Tourisme de Sierre portant sur une étude de marché afin de déboucher sur un concept marketing cohérent

e. Analyse des résultats

Mise en place avec l'Ecole Suisse du Tourisme d'un système d'évaluation de nos prestations et de l'évolution de la clientèle

Objectifs non atteints

  • Reconnaissance de la formation par l'Etat du Valais (sera effectué le 4 mai 2001)
  • Poursuite de certains contacts établis

Extrait du rapport final

Développer la profession d’accompagnateur de montagne en valorisant de nouvelles compétences et contribuer à la diversification de l’offre touristique valaisanne: tels étaient les buts poursuivis par les initiateurs de ce projet soutenu par Régio Plus.

Depuis le lancement de l’opération en 1998, les initiateurs ont d’abord organisé la profession en créant une association ad hoc, à savoir l’Association valaisanne des accompagnateurs en montagne, devenue bientôt et par extension l’ASAM, association suisse du même nom. Ils ont ensuite analysé la demande, défini les produits et les prestations et mis en place un système permettant de répondre efficacement à cette nouvelle prestation. Notamment par la mise en œuvre d’un concept de communication, ainsi que la préparation, l’édition et la distribution de matériel promotionnel, y compris un site Internet www.randonnee.ch

Ce site constitue l’un des principaux axes de communication du projet, en fournissant des informations détaillées quant au métier d’accompagnateur en montagne, aux activités et produits proposés par la profession, à l’utilisation des moyens promotionnels, à l’échange de liens promotionnels avec des partenaires et des diffuseurs d’informations, à la centralisation de la communication interne aux membres de l’ASAM pour faciliter et susciter les contacts.

Les promoteurs ont aussi initié de nombreux contacts avec les médias, organisé des randonnées promotionnelles et participé à divers stands d’exposition, foires et autres manifestations grand public pour promouvoir la nouvelle prestation.

Selon les initiateurs, le projet aura abouti sur plusieurs points essentiels: la reconnaissance du métier par le canton du Valais, la mise sur pied d’outils de marketing et de communication et de très nombreux partenariats, tant dans le domaine artisanal, agricole que dans l’hôtellerie et la restauration ainsi que les secteurs de la détente et du bien-être. Près de 50 nouveaux postes de travail ont été générés grâce à ce projet. De plus, la formation prodiguée en Valais est dorénavant reconnue par la Commission européenne des accompagnateurs en montagne (CEAM). Grâce au soutien de Regio Plus, de l’Etat du Valais et des initiateurs du projet, le canton dispose dorénavant d’une nouvelle profession, certes en devenir, mais qui lui permettra d’élargir progressivement l’accès à ses richesses touristiques, culturelles, artisanales et de bien-être.

Zurück zur Übersicht

Bild: regiosuisse.

JETZT ANMELDEN: formation-regiosuisse-Konferenz 2017 «Regionalentwicklung konkret: Beispiele und Erfahrungen aus dem Terrain»

Die nächste Konferenz stellt Praxisbeispiele und -erfahrungen aus der Regionalpolitik und Regionalentwicklung ins Zentrum. Das detaillierte Programm ist nun verfügbar, melden Sie sich jetzt an!
Bild: regiosuisse.

Wussten Sie schon?

Die Arbeitslosigkeit in urbanen Gebieten schwankt stärker als im ländlichen Raum.
Artikel teilen