Principes du développement cohérent du territoire

Les idées directrices du développement cohérent du territoire

Le Projet de territoire Suisse développé par la Confédération, les cantons, les villes et les communes sert de cadre d’orientation pour le développement territorial de la Suisse et constitue la base pour le développement cohérent du territoire. Ce dernier repose sur cinq idées directrices.

Afin de faire face globalement et de manière coordonnées aux défis territoriaux, la Confédération, les cantons, les villes et les communes ont développé le Projet de territoire Suisse. La vision sur laquelle repose ce dernier consiste à maintenir et à renforcer la diversité, la solidarité et la compétitivité de la Suisse. Il s’agit également dans ce contexte de penser et de planifier de manière spécifique dans les territoires d’action englobant les villes et les campagnes.

Le développement cohérent du territoire repose sur les idées directrices suivantes:

Harmoniser les politiques à incidence territoriale
Chaque espace subit à divers niveaux les effets des différentes politiques mises en œuvre. Ces dernières doivent être coordonnées afin que l’espace en question puisse être développé de manière cohérente.
Exploiter les synergies – réduire les conflits
Il s’agit, au niveau de l’interaction entre les politiques, d’utiliser les synergies et de réduire les conflits. Les politiques et des mesures ad hoc peuvent, grâce à un échange précoce et une planification prudente, être développées de telle sorte qu’elles se complètent mutuellement et qu’il en résulte moins de conflits. Ces derniers ne peuvent évidemment pas être totalement écartés, car les différents objectifs et utilisations du territoire dans une même région entraîneront toujours des conflits d’intérêts. Par exemple, l’extension des infrastructures liées au trafic, à l’énergie et au tourisme entreront souvent en conflit à l’avenir avec certaines dispositions de protection. La coordination et la pesée des différents intérêts n’en sont donc que plus importantes.
 
Mettre en réseau les centres et la périphérie
Les villes ainsi que les espaces ruraux et les régions de montagne sont aujourd’hui très connectées, et leurs défis et développements étroitement liés. Les activités et les offres de services des centres rayonnent souvent jusqu’à la périphérie et les citadines et les citadins utilisent de leur côté les offres de loisirs que leur proposent l’espace rural et les régions de montagne. La pendularité connecte également étroitement la ville et la campagne. Il s’agit de conserver et d’améliorer cette mise en réseau.
Penser et agir dans les espaces fonctionnels
Les communes et les régions entretiennent souvent des liens sociaux, économiques et/ou culturels les plus divers. Il faut considérer ces espaces comme un tout et développer des projets et des mesures en conséquence. Les relations fonctionnelles vont souvent au-delà des frontières communales, voire même cantonales et nationales.
Promouvoir les forces régionales
Chaque région possède des forces spécifiques: il s’agit donc d’identifier ces dernières, de les utiliser stratégiquement et de les développer. Chaque région se caractérise par différents avantages – les diverses forces régionales, prises dans leur ensemble, contribuent toutes à un développement régional cohérent de la Suisse.

Photo de couverture: Joujou / pixelio.de

Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.
Partager l'article