La plate-forme du développement régional en Suisse

Elaboration du PPA partiel afférent à la piste Scex Rouge - Martisberg

Elaboration du PPA partiel afférent à la piste Scex Rouge - Martisberg

Au titre du programme d'impulsion en faveur du tourisme, le canton de Vaud a ciblé le soutien fédéral sur le déploiement de la stratégie remontées mécaniques et enneigement artificiel du programme "Alpes vaudoises 2020" en étroite coordination avec les mesures en faveur de l'hébergement, du développement des activités touristiques quatre saisons et de la mobilité. Les prêts aux projets d'infrastructures sont donc pris au titre du programme d'impulsion. Les aides à fonds perdus aux projets softs sont prises dans le cadre de la contribution financière fédérale classique de la LPR. A ce titre, en cohérence avec le programme cantonal de mise en oeuvre de la LPR, un soutien cantonal et fédéral a été accordé pour une étude de développement territorial qui vise à permettre la construction d'une nouvelle piste de ski reliant le Glacier des Diablerets à la station intermédiaire du téléphérique. Le glacier est l'un des produits phares des Alpes vaudoises. Différents investissements novateurs ont été faites sur ce domaine pour une amélioration notoire de l'offre en toutes saisons (projet peak-walk cofinancé par le canton de Vaud sans argent fédéral). La piste faisant l'objet de l'étude territoriale contribuera, quant à elle, à améliorer l'offre hivernale de ski par la création d'une nouvelle offre et de disposer d'une deuxième grande piste sans ajouter de nouvelles installations de remontées mécaniques.

Canton
Vaud
Thème
Tourisme
etudes de faisabilité, concepts de développement, stratégies
Programme
NPR
Durée du projet
01.01.2016 - 31.12.2016
Instrument de financement
afp
Coût
CHF 27'500.-
Soutien Confédération
CHF 8'250.-
Contact
Gstaad 3000 AG
Les buts stratégiques et les thèmes prioritaires mis en œuvre dans le cadre de la NPR varient selon le canton et la région et sont déterminants pour savoir si un projet peut bénéficier du soutien financier de la NPR.
Partager l'article