La plate-forme du développement régional en Suisse

Rhin supérieur

Rhin supérieur: alliance pour l’innovation et la croissance

Les régions frontalières du Rhin supérieur sont déjà très intégrées. Pour continuer à renforcer leurs potentiels, la coopération en matière de formation et de recherche a été consolidée, le transfert de savoir et la mobilité des travailleurs favorisés et l’espace vital et économique tri-national développé de façon durable tant sur le plan social qu’écologique.

L’espace du Rhin supérieur s’étend sur quatre régions: Palatinat du Sud, Alsace, Pays de Bade et Suisse du Nord-Ouest, ainsi que sur trois frontières nationales et deux régions linguistiques. Portion la plus longue de la frontière, le Rhin constitue certes une barrière naturelle, mais il se voit également attribuer un rôle important et fédérateur dans la protection de l’environnement, la prévention des risques ou les transports. 

Le territoire situé entre la Forêt-Noire, les Vosges et le Jura suisse se caractérise par des espaces à dominante rurale, un réseau dense de villes, un taux élevé de travailleurs frontaliers et une valeur ajoutée supérieure à la moyenne nationale, avec un produit intérieur brut d’environ 273 milliards d’euros (44'580 euros par personne).
La coopération transfrontalière est ancrée dans le Rhin supérieur depuis les années 1960, contrairement aux autres régions frontalières européennes. Les structures de coopération sont aujourd’hui bien établies dans l’espace du Rhin supérieur. Elles permettent aussi d’associer à des projets transfrontaliers des groupes d’action peu intégrés jusqu’à présent et de continuer à améliorer l’efficacité de la collaboration ainsi que ses structures.


Buts

Les projets de coopération donnent, via Interreg, de nouvelles impulsions dans l’espace vital et économique commun et créent d’importantes synergies au-delà des frontières. Toute la Suisse du Nord-Ouest en bénéficie également. Dans la mesure où les projets contribuent aux objectifs de la Nouvelle politique régionale (NPR) de la Confédération, ils peuvent également bénéficier d’un soutien fédéral dans le cadre d’Interreg V. 
Le programme 2014–2020 poursuit les objectifs suivants:

  • Soutien du développement afin que la région devienne une région transfrontalière de la connaissance et de l’innovation compétitive sur le plan international
  • Promotion d’un développement territorial respectueux de l’environnement, de l’économie et de la mobilité au niveau transfrontalier
  • Promotion de l’emploi dans l’espace transfrontalier
  • Promotion de la coopération transfrontalière entre les administrations et les citoyennes et les citoyens

Participation suisse et contacts

Les cinq cantons d’Argovie, de Bâle-Ville, de Bâle-Campagne, du Jura et de Soleure ainsi que la Confédération mettent des fonds à disposition pour soutenir les projets. Les demandes peuvent être déposées par des acteurs de l’économie, des sciences, de la société civile et de l’administration. 

Les projets transfrontaliers soutenus répondent à l’un des douze objectifs spécifiques aux quatre axes du programme Interreg et ont un lien avec le périmètre du programme. Les propositions de projets peuvent être déposées en permanence. Le comité tri-national de suivi décide deux fois par an de leur soutien, après un examen approfondi. Des appels d’offres au niveau régional, par exemple dans les domaines «recherche et développement» ou «marché du travail» viennent compléter la procédure de requête en cours.

Dans le cadre d’Interreg V A Rhin supérieur et de la NPR, le Service de coordination intercantonal auprès de la Regio Basiliensis (IKRB) fonctionne comme centre de coordination régional des cantons du Nord-Ouest de la Suisse et de la Confédération.

Image: angieconscious / pixelio.de

Contact en cas de questions

Andreas Doppler

Regio Basiliensis 
Andreas Doppler
+41 61 915 15 15
oberrhein@interreg.ch

Chiffres clés

  • 21'500 km2 de superficie
  • 6 millions d’habitants
  • 93'300 frontaliers
  • Cantons impliqués dans le programme: AG, BL, BS, JU, SO
Partager l'article