La plate-forme du développement régional en Suisse

Alpes rhénanes–Lac de Constance–Haut-Rhin

Alpes rhénanes–Lac de Constance–Haut-Rhin

Le programme Interreg V A Alpes rhénanes–Lac de Constance–Haut-Rhin (ABH) veut valoriser davantage les potentiels existants de la région frontalière. Outre l'augmentation de la capacité d'innovation et le soutien à la transition numérique, l'accent est mis sur la protection de l'environnement et l'amélioration de la gestion des problèmes transfrontaliers.

Le programme s'étend du Rhin supérieur au lac de Constance et jusqu'au Haut-Rhin. Outre les Länder allemands du Bade-Wurtemberg et de la Bavière, le Land autrichien du Vorarlberg et la Principauté du Liechtenstein, les neuf cantons suisses d'Argovie, Appenzell Rhodes-Extérieures, Appenzell Rhodes-Intérieures, Glaris, Grisons, Schaffhouse, Saint-Gall, Thurgovie et Zurich participent au programme. Les partenaires réalisent des projets Interreg communs depuis 1990.

La région couverte par le programme compte parmi les plus innovantes et les plus performantes d'Europe. Cela s’explique par sa structure économique diversifiée, avec une forte densité d'entreprises industrielles de haute technologie, ainsi qu'à l'interaction entre les PME, les hautes écoles et les instituts de recherche. Le tourisme est également un facteur économique important pour différentes sous-régions. A cela s’ajoute le fait que la région comprend un espace naturel hétérogène. En son centre se trouve le lac de Constance, un plan d'eau commun et particulièrement digne de protection, dans lequel plus de 4 millions d'habitants puisent leur eau potable.
 

Buts

Le programme Interreg VI A entend renforcer la coopération transfrontalière fructueuse existante afin que la région puisse encore mieux exploiter ses potentiels. Les projets doivent créer une valeur ajoutée concrète, soit en augmentant l'innovation et le transfert de connaissances dans la région, soit en apportant des améliorations dans les domaines thématiques prioritaires, à savoir: «numérisation et innovation», «protection de l'environnement, de la nature et du climat», «santé, éducation, culture et tourisme» et «coopération et engagement citoyen». 

Tout projet réussi repose sur une bonne idée de départ. Grâce au réseau qui se met en place et à l'échange de connaissances au niveau transfrontalier, chaque partenaire bénéficie d’une plus-value au cours de la mise en œuvre du projet. La contribution de soutien est conçue comme un financement de départ unique qui doit permettre au projet de démarrer dans les meilleures conditions. Les entreprises, les organisations et les organismes publics, mais aussi d'autres associations et des particuliers, peuvent postuler pour obtenir un soutien spécifique. Les projets doivent impérativement avoir un caractère transfrontalier et être réalisés par au moins deux partenaires de pays différents. L'un d'entre eux doit avoir son siège dans un Etat membre de l'Union européenne (UE).

 

Faits et chiffres

  • 30'080 km2 de superficie
  • ca. 6 millions d’habitants
  • ca. 50'000 frontaliers 
  • Cantons impliqués dans le programme: AG, AI, AR, GL, GR, SG, SH, TG et ZH 


Participation suisse et contacts

Les demandes de soutien peuvent être soumises à tout moment par voie électronique. Toutes les informations nécessaires sont disponibles sur le site web. Du côté suisse, le Netzwerkstelle Ostschweiz représente les neuf cantons suisses participant au programme. Les personnes de nationalité suisse intéressées par des projets peuvent y adresser leurs questions. Il est recommandé de prendre contact avec le centre de réseau au tout début de l'élaboration du projet afin d'obtenir une première évaluation de l'éligibilité de l'idée de projet et des indications sur la marche à suivre.

Personne à contacter en cas de questions:

Netzwerkstelle Ostschweiz
Alessandra Pfister
+41 58 229 64 65
abh@interreg.ch

Pfister Alessandra

 

 

Image: RainerSturm / pixelio.de

Informations complémentaires et publications

 

Partager l'article