La plate-forme du développement régional en Suisse

Yanapi

Développement de quartiers avant et après le coronavirus

Le vivre ensemble a gagné en importance dans les quartiers en raison de la pandémie de coronavirus.  Le rayon d’action de tout un chacun se réduit en conséquence et l’environnement immédiat prend de plus en plus de place. La numérisation peut favoriser ce vivre ensemble et l’interaction au niveau du quartier. Le Réseau Quartiers Vivants met à disposition des informations et des exemples captivants.   

La ville de Winterthour a développé par exemple la plateforme communautaire numérique interactive «Quartierleben Neuhegi», également disponible sous forme d’application. Les habitants du quartier peuvent s’informer en un clic sur les nouveautés et les manifestations organisées dans leur environnement immédiat, discuter via un forum spécifique leurs idées quant à la manière d’utiliser les espaces verts et diffuser les offres de loisirs ou des thématiques qui touchent spécifiquement le quartier. Un tableau d’affichage est à disposition pour proposer ou demander des articles ou des services.  La plateforme a pour but de promouvoir la vie dans le quartier en soutenant les échanges, la participation ainsi que l’accès aux offres et aux activités locales. Sur le long terme, elle peut ainsi contribuer à renforcer le sens de la communauté et au bout du compte améliorer la qualité de vie. Lors du lockdown de mars 2020, la plateforme numérique de quartier a enregistré une hausse marquante des clics et des posts dans le domaine de l’aide de voisinage. Afin de répondre à ce besoin, on a lancé sur l’ensemble de la ville de Winterthour le module «aide de voisinage coronavirus», qui permet aux habitant-e-s de proposer ou de demander des offres d’aide. Le module a été très bien accueilli, et les utilisatrices et utilisateurs ont à plusieurs reprises exprimé le souhait de le conserver et de le concentrer sur différents quartiers.

Un autre exemple est la plateforme www.aide-maintenant.ch, qui met en relation depuis le début de la pandémie en mars 2020 les personnes dépendantes avec des tiers susceptibles de les aider. Les services de soutien proposés sont aussi multiples que divers, et vont du soutien psychologique à l’aide de voisinage, en passant par l’aide pour faire ses achats. Et la plateforme est un véritable succès: selon les chiffres fournis par la Croix-Rouge suisse, qui a repris à partir d’août 2020 ce projet né de la société civile, la plateforme avait enregistré quelque 200'000 bénévoles, qui ont pu apporter un soutien spécifique à plus de 100'000 personnes dépendantes d’une aide ad hoc.

Plus sur les quartiers en période de coronavirus dans le blog de Dominic Blumenthal, directeur de Réseau Quartiers Vivants 

Informations complémentaires et autres exemples sur le thème:

Le Réseau Quartiers Vivants est une mesure spécifique de l'Agglopol: Plaque tournante dans le domaine du développement des quartiers, le réseau transmet et élargit les connaissances et l'expérience acquises lors de la mise en œuvre du programme « Projets urbains – Intégration sociale dans les zones résidentielles ». L'accent est mis sur divers aspects du développement des quartiers tels que le logement, la participation ou la mixité sociale. Le Réseau Quartiers Vivants est géré par l’Union des villes suisses en collaboration avec l'Office fédéral du développement territorial (ARE) et de l'Office fédéral du logement (OFL).

Partager l'article
Andermatt

Forum scientifique regiosuisse 2021: Inscrivez-vous maintenant

Zusammenfassung
Forum scientifique regiosuisse 2021: Inscrivez-vous maintenant

La NPR sur le terrain: nouveau projet vidéo sur «Frischloft – Coworking Space Appenzell»

Zusammenfassung
La NPR sur le terrain: nouveau projet vidéo sur «Frischloft – Coworking Space Appenzell»