La plate-forme du développement régional en Suisse

Renforcement de l’Arc jurassien par l’économie présentielle

L'Arc jurassien se distingue par ses activités économiques d'exportation et contribue fortement à la capacité d'exportation de la Suisse et à la richesse nationale. Cependant, ce territoire fait face à un taux de chômage élevé en comparaison nationale. Le projet a pour but de renforcer le développement économique du territoire de l'Arc jurassien en encourageant la consommation de biens et de services régionaux. Il s'appuie sur les récentes recherches en matière d'économie présentielle qui démontrent que le développement économique d'un territoire ne dépend pas uniquement de sa capacité à exporter des biens et des services, mais également de sa capacité à capter les revenus dépensés par les personnes ou les entreprises qui sont présentes sur ce même territoire. L’atteinte de cet objectif nécessitera notamment la réalisation de quatre projets partiels. Le projet est mis en œuvre dans le cadre du Programme pilote Territoire d’action Economie (PHR Economie) qui porte sur l’importance économique des territoires d’action tels que définis dans le Projet de territoire Suisse.

Le projet PHR Economie dans l’Arc jurassien entend favoriser le développement de l'économie présentielle afin d'augmenter la captation de revenus générés dans la région. Le projet vise des niveaux d'impacts différents en fonction des groupes-cibles concernés:

Les entreprises liées aux activités d’exportations (notamment industrielles) :

  • bénéficient d'un tissu économique attractif de prestataires locaux de produits et services
  • réalisent des économies dans la chaîne de production (circuits courts dû à la proximité avec les prestataires)
  • diminuent les coûts de transaction entre les entreprises exportatrices et les prestataires locaux de biens et de services (proximité géographique favorisant les échanges, culture économique commune, meilleure connaissance des besoins et attentes).

Les prestataires locaux de produits et de services :

  • élargissent leur réseau à l'interne de la région
  • multiplient leurs initiatives interentreprises et les partenariats publics-privés

Les collectivités publiques (communes, régions, cantons)

  • Encouragent l'implantation de nouveaux prestataires de produits et de services en lien avec les besoins du territoire.

Le projet repose sur deux axes d'intervention qui s’alimentent mutuellement. Les deux axes doivent être implémentés comme suit:

Axe 1: Réalisation d’un diagnostic économique et élaboration d’une stratégie territoriale en matière d’économie présentielle au niveau de l’Arc jurassien

En collaboration avec la Haute école de gestion Arc, la première étape a consisté à réaliser un diagnostic économique des communes du Réseau des villes de l'Arc jurassien (RVAJ). Ce document a notamment permis d'identifier les types de revenus sur le territoire et d'autre part, d’identifier des leviers d'actions politiques mobilisables par les communes.

Il s’agira, dans un second temps, de développer une stratégie territoriale en matière d'économie présentielle pour l’Arc jurassien, ce par le biais d'un système de gouvernance novateur regroupant à la fois les associations régionales de développement économique, les communes et les cantons du territoire d'action. Cette stratégie définira notamment des mesures spécifiques et concrètes au sein de thématiques/domaines jugés prioritaires pour le territoire. Elle proposera en outre des applications au niveau des coopérations transfrontalières.

Axe 2: Mise en place de quatre projets pilotes partiels déployés sur l'ensemble du territoire de l'Arc jurassien, ayant pour point commun de favoriser l'offre des entreprises.

  • Projet partiel 1: Promouvoir l’offre de produits et services régionaux (porté par la Fondation Rurale Interjurassienne (FRIJ).

Le projet partiel vise à favoriser les dépenses en produits et services régionaux dans l'Arc jurassien en ciblant la population active par le biais des entreprises. Il se déploie sur deux axes: la promotion de l'offre commerciale régionale existante dans la région et la promotion de l'offre commerciale par le biais d'entreprises partenaires.

  • Projet partiel 2: Augmenter la part locale des dépenses de l'industrie en matière de prestations de services - porté par la Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP).

Le projet partiel examine dans quelle mesure les entreprises industrielles locales auraient recours à des fournisseurs qui se situent à l'extérieur du territoire d'action, alors même que les prestations voulues seraient disponibles dans le territoire de l'Arc jurassien.

  • Projet partiel 3: Favoriser de nouvelles formes de travail - porté par le Réseau Urbain Neuchâtelois (RUN).

Le projet partiel vise à stimuler le développement des nouvelles formes de travail (télétravail, coworking) dans l'Arc jurassien par l'identification de modèles de lieux de travail partagés pertinents en vue de réaliser un projet-pilote visant à promouvoir des modèles de lieux de travail partagés en espace urbain, et ce, en synergie avec des acteurs locaux, notamment ceux du domaine de la restauration.

  • Projet partiel 4: Faciliter la création de nouveaux marchés locaux - porté par l'Association Ecoparc.

Ce projet partiel propose de mettre en place une gestion globale et concertée des zones d'activités économiques, permettant d'une part, d’activer des démarches collaboratives interentreprises et, d'autre part, de renforcer les synergies avec les collectivités et la population locale.

Plus-value attendue pour le territoire d’action selon le Projet de territoire

Le développement de l'économie présentielle permet de développer le dynamisme des territoires périurbains voire ruraux et de renforcer les liens villes-campagnes.

En outre, les quatre projets partiels livreront des informations précieuses sur les conditions-cadres permettant à l'économie productive de se maintenir et de se développer à l'échelle du territoire d'action. Ils fourniront également des indications sur la pertinence de développer des projets supracantonaux en matière d'économie présentielle.

Enfin, le projet vise également à améliorer la compréhension des leviers de développement économique sur le territoire d’action. A cet égard, l'économie présentielle est considérée comme une approche novatrice pour développer la création de valeur à l'échelle d'un territoire. Elle est non seulement compatible avec l’économie axée sur les marchés externes, mais elle permet de renforcer les entreprises exportatrices en améliorant les avantages concurrentiels de ces dernières.

Canton
Berne
Jura
Vaud
Neuchâtel
Territoire d'action
Arc jurassien
Thème
Industrie
Autres thèmes
Secteur agroalimentaire
Programme
PHR Economie
Durée du projet
01.01.2016 - 31.12.2019
Coût
CHF 1'093'123.-
Soutien Confédération
CHF 350'000.-
Contact

arcjurassien.ch / Réseau des Villes de l’Arc jurassien (RVAJ)
Mireille Gasser
Rue de la Paix 12
2300 La Chaux-de-Fonds

info@arcjurassien.ch

Les buts stratégiques et les thèmes prioritaires mis en œuvre dans le cadre de la NPR varient selon le canton et la région et sont déterminants pour savoir si un projet peut bénéficier du soutien financier de la NPR.
Partager l'article