The national platform of the New Regional Policy (NRP)

Sauvegarde du patrimoine horloger jurassien (Projet Regio-Plus de 2004 à 2008)

La région jurassienne entourant la petite cité de Porrentruy fait partie des centres horlogers helvétiques. Avec leur projet «Sauvegarde du patrimoine horloger jurassien», les initiateurs entendent renforcer cette importante branche industrielle de la région. Objectif: le prestige de l’industrie horlogère dans la région de Porrentruy augmente, les places de travail sont sauvegardées et de nouveaux postes sont créés. Plus concrètement, les initiateurs veulent mettre à jour les archives et le patrimoine horloger afin d’organiser des expositions sur ce thème. Dans le cadre de mesures plus particulières, les compétences des différents partenaires seront mises en réseau. Le projet sera dirigé par la Fondation horlogère de Porrentruy récemment créée.

Promoteur

Fondation Horlogère de Porrentruy

Description du projet

La région jurassienne entourant la petite cité de Porrentruy fait partie des centres horlogers helvétiques. Avec leur projet «Sauvegarde du patrimoine horloger jurassien», les initiateurs entendent renforcer cette importante branche industrielle de la région. Objectif: le prestige de l'industrie horlogère dans la région de Porrentruy augmente, les places de travail sont sauvegardées et de nouveaux postes sont créés. Plus concrètement, les initiateurs veulent mettre à jour les archives et le patrimoine horloger afin d'organiser des expositions sur ce thème. Dans le cadre de mesures plus particulières, les compétences des différents partenaires seront mises en réseau. Le projet sera dirigé par la Fondation horlogère de Porrentruy récemment créée.

La création de la Fondation Horlogère à Porrentruy en 2003 correspond à la pose de la première pierre du projet Regio-Plus «Sauvegarde du patrimoine horloger jurassien». La fondation dirige en effet le projet et elle travaille étroitement avec les différents partenaires chargés de sa mise en œuvre. On y trouve notamment l'Ecole d'horlogerie et le Musée de l'Hôtel-Dieu à Porrentruy, le Centre jurassien d'archives et de recherches économiques CEJARE ainsi que des entreprises horlogères privées. L'objectif des initiateurs est un prestige augmenté de l'industrie horlogère régionale.

Priorité à une démarche scientifique
Une des principales mesures prévues est le traitement scientifique d'objets de l'art horloger et du matériel d'archive y relatif. Le résultat de ces travaux scientifiques sera mis à disposition d'intéressés aussi nombreux que possible. A titre d'exemple, les entreprises horlogères pourraient faire appel à la documentation ainsi accumulée par la fondation pour leurs publications ou leurs expositions et autres projets. De son côté, la fondation aura accès aux archives privées des entreprises. Les travaux de recherche seront utilisés dans les diverses expositions organisées dans le cadre de ce projet Regio-Plus.

Une première exposition mise sur pied − d'autres en prévision
Le lancement de l'opération s'est fait au moyen d'une exposition itinérante qui sera visible du printemps jusqu'à l'automne 2004 dans les magasins horlogers de Suisse. On y verra des pendulettes créées par des artistes jurassiens. De septembre à novembre 2004, ces dernières seront exposées au Musée de l'Hôtel-Dieu à Porrentruy avec 60 autres pendulettes fabriquées entre le 19e et le 20e siècle. La Fondation travaille également sur le projet de rénovation d'une pendule à sphère mouvante appartenant au Musée du Kunstkamera de St-Petersbourg, et cela en collaboration avec les écoles d'horlogerie de Porrentruy (CH) et de Morteau (France). La rénovation terminée, la pendule sera ensuite exposée.

Une fondation à large sphère d'activité
La Fondation Horlogère permet à Porrentruy de disposer dorénavant d'une institution permettant de recevoir des legs et des dons provenant d'entreprises ou de privés et ayant pour thème l'histoire horlogère. Le patrimoine culturel horloger régional est dès lors sauvegardé et plus largement accessible. La fondation entend aussi acquérir des montres rares pour compléter sa collection en les faisant si nécessaire rénover par l'Ecole d'horlogerie.

La fondation acceptera également des mandats privés qui pourront s'insérer dans le cadre de ce projet «Sauvegarde du patrimoine horloger jurassien». La maison Dumont SA, par exemple, fabriquant traditionnel d'outils de précision pour l'industrie horlogère et d'autres branches industrielles, produira pour 2006, un film documentaire et une exposition.

Branches concernées

Artisanat, commerce, Formation, Canton du Jura

Durée du projet

5 ans, 1er janvier 2004 à 31 decembre 2008

Budget global projeté

CHF1'412'880.–

Contact

Marianne Chapuis Borgeaud
Agente générale
Tarrières 11
2900 Porrentruy
Tel +41 32 465 92 92
Fax +41 32 492 37 50
E-Mail: marianne.chapuis@mobi.ch

Zurück zur Übersicht

NOTE

The English translation of regiosuisse.ch is a shortened version of the original website. For more detailed information, please visit the website in another language or contact us.
Share article