La plate-forme du développement régional en Suisse

Foto: berggeist007  / pixelio.de

Les «vallées-centres» – Les vallées principales comme axe de développement des régions de montagne

Les villes du Plateau sont les moteurs de la croissance de la Suisse, tandis que les zones des régions de montagne qui s’en trouvent éloignées prennent du retard. Selon la nouvelle publication d’ Avenir Suisse intitulée «Les vallées-centres: Les vallées principales comme axe de développement des régions de montagne», les vallées-centres sont pour l’arrière-pays comme une colonne vertébrale. L’étude analyse les particularités de ces vallées centrales et montre des stratégies afin d’exploiter leurs potentiels en tant qu’axes de développement des régions de montagne.  

En Suisse, la croissance démographique et économique se concentre dans les agglomérations urbaines du Plateau. Les grandes villes font en général défaut dans les régions de montagne, villes qui renforcent les parties périphériques du pays, tant sur le plan démographique qu’économique. Le think tank Avenir Suisse a examiné dans cette publication  «Les vallées-centres: Les vallées principales comme axe de développement des régions de montagne» comment stabiliser les régions retirées. 

L’auteur de cette étude, Daniel Müller-Jentsch,  propose une nouvelle approche: «Le renforcement de leur propre structure centrale est plus important pour les régions de montagne que leur lien avec les grandes villes». Les principales vallées alpines joueraient dans ce contexte, en tant qu'agglomérations axiales avec leurs fonctions spécifiques, un rôle important pour leurs vallées latérales et l'arrière-pays montagneux. Daniel Müller-Jentsch les appelle donc «vallées-centres». Les principales vallées alpines appelées à jouer ce rôle sont la vallée du Rhône et la vallée du Rhin alpin. Cela étant, l’axe du Gothard présente également les caractéristiques d’une vallée-centre en raison de sa fonction de transit. Cela s’applique également, quoique sous une forme moindre, aux petites vallées principales comme l’Engadine. Les villes-rubans situées au pied du Jura ont des fonctions comparables pour l’arc jurassien. 

Les vallées-centres sont, du point de vue de la population et de la force économique, comparables à une ville de taille moyenne. Selon cette étude, leur font toutefois défaut la densité, un noyau urbain qui joue le rôle de moteur, et l’urbanité. Elles sont organisées de manière décentralisée, sont politiquement fragmentées et souvent caractérisées par des rivalités locales.  

Comment les vallées-centres peuvent-elles exploiter pleinement leur potentiel? 

L'étude montre également quelles stratégies et mesures peuvent être utilisées pour pallier les faiblesses des vallées centrales. Il peut s’agir par exemple de nouveaux concepts de réseaux de transports ou de nouvelles formes de mobilité, de zones industrielles intercommunales, de concours de développement urbain dans les régions de vallées particulièrement affectées par le mitage du territoire,  ou encore d’organiser une conférence annuelle des vallées. Selon Avenir Suisse, les programmes d'agglomération sont un instrument éprouvé pour la coordination de l'aménagement du territoire dans les agglomérations. Ils pourraient être ouverts aux vallées-centres, ce qui permettrait d’inciter les autorités locales à la coopération.

 

 

Photo: berggeist007  / pixelio.de

Partager l'article
regioS

«regioS» est dès maintenant en ligne!

Zusammenfassung
«regioS» est dès maintenant en ligne!

La NPR sur le terrain: nouvelle vidéo sur le projet «Faszination Berufswelt aargauSüd»

Zusammenfassung
La NPR sur le terrain: nouvelle vidéo sur le projet «Faszination Berufswelt aargauSüd»
Videokonferenz
07 septembre 2020

Communauté du savoir-faire regiosuisse: «économie circulaire et développement régional»

Zusammenfassung
Communauté du savoir-faire regiosuisse: «économie circulaire et développement régional»