«Yes, youth can»: ou la participation des jeunes dans les Alpes

Comment les jeunes dans les alpes peuvent-ils être impliqués dans des processus qui promeuvent le développement durable? Telle la question qui est au cœur de la dernière édition de la revue «Alpenscène» de la CIPRA (Commission Internationale pour la Protection des Alpes).

Les futures générations sont indubitablement au cœur du développement durable, à tout le moins en théorie. Mais dans la pratique, les gouvernements, les collectivités territoriales, les associations, etc. n’intègrent que rarement les jeunes dans leur travail. Le dernier numéro du cahier thématique publié par la CIPRA est un plaidoyer en faveur de la participation des jeunes. Il propose, sur la base de diverses initiatives récentes portant sur la participation des jeunes, des articles et comptes rendus décrivant les expériences, les problèmes, les chances, les obstacles et les projets réussis.

Impliquer les jeunes
Une chose est évidente dans ce contexte: la participation des jeunes peut être un moyen de contrer la migration de la jeune génération vers les centres urbains. Lorsque la politique sait faire preuve d’estime à l’égard des jeunes dans leur région d’origine et qu’elle leur a donné des possibilités de s’impliquer, alors ils reviennent volontiers s’y installer à long terme.

Téléchargement du cahier thématique 

Autres publications sur le thème de la jeunesse et du développement régional

Partager l'article
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.