www.regiosuisse.ch – La plate-forme du développement régional en Suisse

Bild: Schweizer Berghilfe.

Des idées pour innover dans les régions de montagne

Pour réussir en montagne, il faut souvent avoir de nouvelles idées. Depuis 1943, la fondation Aide suisse aux montagnards soutient des projets de personnes individuelles et de collectivités qui promeuvent les régions de montagne. L’auberge de montagne Mettmen en est l’un d’eux.

Une contribution de l’Aide suisse aux montagnards, en collaboration avec regiosuisse. 

Sara et Romano Frei ont tenu avec passion pendant 13 ans la cabane du CAS dans les Alpes glaronnaises et en ont fait une petite attraction touristique. Mais ils réalisèrent, à la naissance de leur fils, que cette vie en dehors du monde ne serait pas possible éternellement. «Trois heures pour se rendre à l’école, ce n’est pas vraiment ce que l’on souhaite pour son enfant», dit Romano. Le jeune couple s’est donc mis à la recherche d’un nouvel endroit. Cela faisait longtemps déjà qu’ils avaient l’œil sur l’auberge de montagne située près de la station de téléphérique de Mettmenalp. La bâtisse était déjà passablement délabrée et, l’hiver, elle restait fermée. Plus d’une fois,  lorsqu’il passait devant, le couple s’était demandé ce qu’il pourrait en faire. Et lorsque le propriétaire vint les voir un jour et leur proposa d’acheter la maison, Sara et Romano comprirent tout à coup que leur rêve pouvait devenir réalité.  

«Nous savions qu’un tel projet coûterait des millions. Et nous n’avions tout simplement pas ces millions», dit Sara. Mais l’idée ne quitta plus le couple Frei. Ce dernier créa une SA – des amis et des habitués de la Leglerhütte achetèrent des actions, ce qui permit déjà de lancer le projet. Et même si l’argent finalement réuni représentait une somme à laquelle le jeune couple n’aurait jamais osé rêver au départ, cela ne suffisait pas encore. Ce ne sera donc que lorsque l’Aide suisse aux montagnards leur avança le montant manquant, à savoir  600'000 francs, que les Frei purent se lancer. 

Créer des emplois et de la valeur ajoutée

Pour l’Aide suisse aux montagnards, une organisation sans but lucratif financée exclusivement par des dons, l’auberge de montagne Mettmen est un projet d’une envergure inhabituelle. Mais dont l’impact serait à la hauteur, comme le dit la directrice de la fondation, Regula Straub: «L’hôtel permet non seulement à la jeune famille Frei de dégager un revenu. L’été, ce ne sont en effet pas moins de sept nouveaux emplois à plein temps qui sont créés, tandis que le téléphérique Kies-Mettmen contribue à un meilleur taux d’occupation.»

L’Aide suisse aux montagnards poursuit les mêmes buts que la Confédération, par exemple avec la Nouvelle politique régionale (NPR) et sa politique pour les espaces ruraux et les régions de montagne (P-LRB): créer des emplois et de la valeur ajoutée. Car ce n’est que si les habitants des montagnes peuvent subvenir à leurs propres besoins qu’ils n’émigrent pas et qu’ils veillent à l’entretien du paysage et à la sauvegarde des cultures régionales. L’Aide suisse aux montagnards soutient chaque année plusieurs centaines de projets dans les domaines de l’agriculture, du commerce, du tourisme, de l’énergie, de la forêt et du bois ainsi que de la formation et de la santé. En 2016, quelque 516 projets lancés par des personnes individuelles, des associations coopératives, des sociétés anonymes ou d’autres collectivités publiques ont ainsi été soutenus par la fondation. 

Tandis que la NPR soutient également les zones rurales et les régions frontalières en sus des régions de montagne, l’Aide suisse aux montagnards n’apporte son soutien qu’aux projets réalisés dans les régions de montagne proprement dites (zones de montagne de 1 à 4 et région d’estivage). Il n’y a pas de réglementation particulière concernant le montant attribué, l’aide visant à soutenir des projets d’investissement en fonction des besoins. Un requérant doit contribuer lui-même au financement de son projet et avoir épuisé au préalable toutes les sources de financement possibles (aides financières publiques comme la NPR, prêts bancaires et autres types de prêts) avant que l’Aide suisse aux montagnards n’étudie la possibilité de prendre en charge le montant manquant, en totalité ou en partie. Quoi qu’il en soit, tout projet commercial doit être clairement décrit au moyen d’un business plan et sa rentabilité dûment prouvée.  

Au cœur de la nature

Pour Sara et Romano Frei, l’aventure n’a commencé vraiment qu’avec la décision positive prise par l’Aide suisse aux montagnards. Le vieux restaurant a presque été entièrement démoli pour faire place, sur ses anciennes fondations, à une construction moderne en bois de trois étages, qui a demandé près de deux ans de travaux. Un gîte confortable pour les promeneurs, les alpinistes et les varappeurs, pour toutes celles et ceux qui aiment la nature. Les Frei ont pu inaugurer le site à la fin décembre 2016. Pour eux, cela ne fait pas un pli: «L’auberge de montagne est devenue exactement comme nous la rêvions.»

Qu’en pensez-vous? Faites-nous part de votre opinion au moyen de la fonction Commentaire (voir ci-dessous).

Du 29 janvier au 12 février, la fondation Aide suisse aux montagnards lance, dans sa campagne nationale de collecte, un appel en faveur des populations de montagne. Coup de projecteur cette année sur le tourisme proche de la nature. On trouvera de plus amples informations sur le site www.berghilfe.ch.

Images: Aide suisse aux montagnards.

Partager l'article
0 Commentaires

Diese Sicherheitsfrage überprüft, ob Sie ein menschlicher Besucher sind und verhindert automatisches Spamming.