Bild: regiosuisse.

Nouvelle typologie des communes et nouvelle typologie urbain-rural de l’OFS

L’Office fédéral de la statistique (OFS) a publié le 9 mai 2017 une nouvelle typologie des communes et une répartition de ces dernières en communes urbaines, intermédiaires et rurales. La typologie des communes comprend 9, resp. 22 types de communes et remplace l’ancienne typologie qui définissait 22 types. Ce remaniement s’explique par les changements qu’ont connus les structures spatiales et les éléments de données. La nouvelle «Typologie des communes et typologie urbain-rural 2012» peut être utilisée de multiples manières pour effectuer des analyses territoriales.

Le rapport «L’espace à caractère urbain 2012» de l’OFS a défini l’espace urbanisé et remplacé la définition de l’agglomération utilisée depuis 2000. Cette définition ne permet en revanche pas de savoir dans quelle mesure les communes présentent un caractère rural et comment ces dernières se différencient. Cette nouvelle définition de l’espace urbain n’est donc – comme la définition précédente – pas adéquate pour analyser en détail les espaces ruraux et les régions de montagne. Il existait par ailleurs une typologie complète des communes avec 9, resp. 22 classes, typologie élaborée dans les années 80 et actualisée pour la dernière fois en 2000. Cette typologie ne correspond donc plus aux conditions et besoins actuels.

L’OFS a donc développé une nouvelle typologie des communes, qui tient mieux compte des différences entre les divers espaces et qui remplace donc la typologie utilisée jusqu’ici. Elle a été publiée le 9 mai 2017. L’OFS a élaboré cette nouvelle typologie en consultation avec des représentantes et des représentants de l’Office fédéral du développement territorial (ARE) et du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) ainsi qu’avec un groupe d’experts, puis en a déduit également une répartition des  communes suisses en communes urbaines, intermédiaires et rurales. La nouvelle typologie des communes se base sur la définition de l’«espace à caractère urbain» subdivisée en trois catégories, à savoir: «espace des centres urbains», «espace sous influence des centres urbains» et «espace hors influence des centres urbains». Dans un deuxième temps, les communes centrales urbaines ont été différenciées en fonction de leur taille, les communes avoisinantes en fonction de leur densité et les communes rurales (sans caractère urbain) en fonction de leur densité et de leur accessibilité. Dans un troisième temps, enfin, les neuf catégories sont différenciées à leur tour en fonction de critères socioéconomiques. Nous avons donc au final 25 différents types de communes.  

On a également défini une «typologie urbain-rural» où les communes sont réparties en trois classes, à savoir «urbaines», «intermédiaires» et «rurales», les communes centrales rurales étant considérées comme intermédiaires, mais les communes périurbaines à faible densité comme rurales.  

La nouvelle typologie des communes et la nouvelle typologie urbain-rural offre une bonne base pour des analyses territoriales différenciées.  

Partager l'article
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.