La plate-forme du développement régional en Suisse

Surmonter la crise avec les coaches de l'innovation

Depuis le confinement en mars, les systèmes régionaux d'innovation (RIS) ont entièrement axé leurs programmes de coaching sur la manière de surmonter la crise du coronavirus. Actuellement, la question centrale est de garantir les liquidités des PME et des startups, et cela devrait rester ainsi pendant un certain temps. Les conseillers en innovation soutiennent également les entreprises dans leurs efforts pour utiliser la crise comme une opportunité d'optimisation des processus et pour des projets de transformation et d'innovation.  

Be-Advanced AG, en temps normal le bureau central de coordination pour le coaching de l'innovation dans le RIS Mittelland, offre un coaching spécial pour la gestion de crise depuis le 20 mars. À cette fin, le bureau de conseil a lancé un site web sur lequel se trouvent toutes les informations importantes sur les services de soutien offerts par la Confédération, le canton de Berne et d'autres institutions en rapport avec la pandémie du coronavirus. Ce site web fait partie d'un ensemble complet d’offres de coaching. Un conseil individuel est également proposé, par exemple en lien avec des mesures organisationnelles à court terme comme le chômage partiel ou la protection des liquidités, ainsi que la mise en place de nouveaux canaux de vente. "Les consultants se concentrent sur la préservation des entreprises et moins sur l'innovation, comme c'est généralement le cas avec notre coaching", explique Deborah Bass, porte-parole de Be-Advanced.

Be-Advanced a mené plus de 50 coachings de ce type jusqu’ici. Afin de satisfaire la forte augmentation de la demande depuis le confinement, il a fallu engager des coaches supplémentaires à Berne. Malgré cela, l'organisation à structure efficace et agile reste "dans le cadre budgétaire" lorsqu'il s'agit de financer ses services de conseil, selon Bass.

Une offre équilibrée – pour la crise et la relance

Les entreprises souhaitent un soutien principalement pour les questions de gestion financière et de mise en œuvre plus rapide de la transformation numérique. Selon Bass, la crise a également conduit à un nombre croissant de demandes concernant le développement stratégique du modèle commercial. Be-Advanced complète le coaching corona actuel par un large éventail d'informations. Par le biais de blogs, d'articles, de conseils et de recommandations, les experts consultants montrent comment les situations de crise et de stress peuvent être mieux gérées. Be-Advanced travaille en étroite collaboration avec la promotion économique du canton de Berne et d'autres partenaires de l'écosystème de l'innovation bernois. "Toutes les personnes concernées sont en contact régulier et coordonnent leurs prestations", souligne Bass.

Aussi «zentralschweiz innovativ», le système régional d'innovation (RIS) des six cantons de Suisse centrale, est passé en mode de crise immédiatement après l’annonce du confinement par le Conseil fédéral en mars. Depuis lors, les coaches ont guidé de nombreuses PME, start-ups et jeunes entreprises à travers cette situation difficile, sans formalités, de manière ciblée et avec jusqu'à quarante heures gratuites. Les conseillères et conseillers fournissent une aide similaire en temps "normal", explique Bruno Imhof, responsable du programme "zentralschweiz innovativ". Par rapport à la situation pré-corona, il y a cependant une différence importante : "Au lieu de projets d'innovation, nous nous concentrons maintenant aussi sur les questions de gestion de crise".

Comme dans toutes les régions RIS, la plupart des requêtes en Suisse centrale porte sur la garantie des liquidités. En clair : les entreprises qui frappent à la porte de "zentralschweiz innovativ" veulent savoir où et comment elles peuvent obtenir les ressources financières dont elles ont besoin d’urgence pour assurer leur existence. Dans cette situation, les coaches agissent principalement en tant que conseillers en liquidités. Ils montrent aux entreprises comment elles peuvent parer aux risques imminents. Dans la jungle des mesures à disposition, ils leur montrent la voie vers les possibilités concrètes de soutien de la Confédération, des cantons et d'autres institutions. "Nos coaches identifient les sources de financement potentielles pour l'entreprise concernée et guident les personnes sollicitant de l'aide vers les services compétents", explique Imhof.  

Gestion de crise et nouvelles idées

Pour «zentralschweiz innovativ», le maintien des liquidités n'est que la première étape d'un processus de coaching à trois échelons pour la gestion de la crise. "Notre processus de conseil consiste également à aider les PME à affiner leurs modèles d'entreprise", explique Imhof. Pour de nombreuses entreprises, Imhof identifie le potentiel d'amélioration dans les coûts et les ventes. Il incombe aux coaches de sonder ces optimisations et de soutenir les entreprises en tant que motivateurs et accélérateurs pendant la mise en œuvre. En outre, avec leurs clients, ils cherchent des possibilités de différencier davantage les offres, d'exploiter les synergies et de combler les lacunes de numérisation. Enfin, lors de la troisième étape du processus de consultation, les coaches ont pour but de sensibiliser le monde des affaires à la gestion des crises sur le long terme. "Nous sommes d'avis que, spécialement en période de crise, de nouvelles idées sont recherchées qui peuvent conduire à des innovations commercialisables et à une création de valeur ajoutée", souligne Imhof. Les coaches de "zentralschweiz innovativ", pour lesquels certains défis étaient nouveaux pendant cette crise, peuvent au moins dans cette troisième étape – c'est-à-dire la mise en œuvre de nouvelles idées – s'appuyer sur leurs compétences clés et leur savoir-faire éprouvé.

Depuis la mi-mars, plusieurs dizaines d'entreprises ont profité de ce "Coaching Krisenbewältigung " de "zentralschweiz innovativ". Chaque année, le RIS de Suisse centrale assure plusieurs centaines de consultations. Comme les autres RIS, il est soutenu dans le cadre de la NPR, la Confédération et les cantons fournissant chacun la moitié du financement.

Ensemble contre le coronavirus en Suisse romande 

La plateforme «Platinn» responsable du coaching au sein du RIS Suisse occidentale a édité immédiatement après le confinement une page spéciale sur son site web. Les entreprises peuvent y puiser toutes les informations importantes en lien avec la pandémie provoquée par le coronavirus. En outre, les coaches disponibles et leurs compétences respectives ont été récemment répertoriés. Ce profilage présente le net avantage que les entreprises peuvent contacter directement et rapidement le coach le mieux à même de répondre à leurs besoins spécifiques. Les conseillères et les conseillers qui possèdent également de larges compétences dans le domaine de la gestion de crise sont particulièrement recherchés. Cela est tout particulièrement vrai lorsque le véritable problème sont des questions de financement, auquel cas ils travaillent en étroite collaboration avec les plateformes cantonales concernées (dans les cantons de BE, FR, VD, NE, GE, JU). Au plus fort de la pandémie en mars et avril, l’offre de conseil de Platinn a atteint ses limites. A la fin mai, quelque 200 entreprises - soit plus de 30 % de plus qu'à la même période l'année précédente - avaient sollicité des conseils et de l'aide auprès de Platinn. Les coaches sont désormais mieux à même de faire face à l'afflux de demandes. -> Témoignages d'entreprises qui ont bénéficié du coaching «Platinn».

En mars, les quatre plateformes BioAlps, AlpICT, Micronarc et CleantechAlps, qui s'adressent spécifiquement aux industries, sont également passées sans attendre en mode corona. AlpICT a par exemple lancé «Live Talk» sous la forme d’un webinaire, un forum de discussion qui a suscité un énorme intérêt. On mentionnera également la plateforme BioAlps où les scientifiques, les entreprises et tous les acteurs engagés dans la lutte contre le coronavirus se sont mis en réseau.

Les choses sont restées plutôt calmes pendant la crise sur la plateforme «Alliance» chargée de l’innovation et du développement technologique. Margaret Collaud, coordinatrice du RIS Suisse occidentale, présuppose que cela pourrait être lié aux cycles des projets. «Les plupart des projets auxquels participe Alliance sont lancés soit en janvier soit en septembre», dit-elle. Quant à savoir si la crise du coronavirus a en fin de compte alimenté ou paralysé la fièvre de l’innovation en Suisse romande, on ne le saura donc qu’en automne. 
 

Les autres systèmes régionaux d'innovation (RIS) de Suisse sont également en mode "corona" depuis la mi-mars :

  • Depuis la mi-avril, le RIS Bâle-Jura propose des webinaires hebdomadaires sur le site de BaselArea.swiss, en allemand pour les cantons de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne et en français pour le canton du Jura. Jusqu'à présent, dix webinaires ont été organisés, avec un total de 630 participantes et participants. En outre, un recueil de cent "exemples de meilleures pratiques" est actuellement en préparation pour inspirer les entreprises dans la phase de redémarrage.
  • Le RIS Tessin (SRI = Sistema regionale d'innovazione) apporte un soutien ciblé à l'économie tessinoise, particulièrement touchée par la crise, par le biais de la Fondation AGIRE. Jusqu'à fin mai, ce soutien sera fourni exclusivement en ligne, dans les mêmes conditions qu'avant la crise. L'un des objectifs des services de conseil reste le soutien aux entreprises innovantes en matière de brevets et d'analyses de marché.
  • Le RIS Est (AI, AR, GL, GR, SH, SG, TG, région de montagne zurichoise), qui est coordonné par l'Institut de gestion de la technologie de l'Université de Saint-Gall, oriente les entreprises vers les services cantonaux pour toute question relative à la protection des liquidités. Pendant la phase de stabilisation et de redressement, elle soutiendra les entreprises avec des instruments appropriés. 

 

regioS

«regioS» est dès maintenant en ligne!

Zusammenfassung
«regioS» est dès maintenant en ligne!
Bild: regiosuisse
07 septembre 2020

Communauté du savoir-faire regiosuisse: «économie circulaire et développement régional» (Session 2A)

Zusammenfassung
Communauté du savoir-faire regiosuisse: «économie circulaire et développement régional» (Session 2A)
Videokonferenz
16 septembre 2020

Plateforme «Numérisation et développement régional»: Quels sont les défis des nouvelles formes de travail pour le développement régional?

Zusammenfassung
Plateforme «Numérisation et développement régional»: Quels sont les défis des nouvelles formes de travail pour le développement régional?
Partager l'article