Die Plattform für Regionalentwicklung in der Schweiz

Centre de compétences romand du tourisme rural

Les exigences liées au développement du tourisme rural passent par un rassemblement des forces en présence. Les possibilités offertes par Internet et les projets qui y sont liés nécessitent une concertation efficace et dynamique. Les acteurs concernés veulent professionnaliser cette activité pour s’engager dans une réflexion à long terme. Deux études ont confirmé que l’émergence d’une plate-forme unique de soutien au tourisme rural constitue le meilleur moyen d’accroître l’ampleur de cette branche touristique et de mettre en place des cadres de travail basés sur l’utilisation des synergies possibles et leur rationalisation. Les produits et services du Centre de compétences romand du tourisme visent une insertion durable dans le monde rural, la proximité des lieux de production, l’utilisation de produits du terroir, un personnel d’accueil vivant sur place, des chartes de qualité, un tourisme individuel ou par petits groupes et la garantie que les produits soient définis comme durables.

Impact géographique

Cet impact est régional, interrégional, national voire international. En effet, le projet maintient des activités économiques dans des régions dont le développement est problématique, en offrant un soutien technique aux entreprises agricoles et aux PME. Il maintient également une offre de services aux zones déshéritées. Enfin, il encourage les acteurs à l'entretien du patrimoine naturel et le valorise par une offre visant autant des clients de proximité que nationaux et internationaux.

Travail

Le projet permettra de préserver des emplois dans l'agriculture, le commerce, le tourisme et l'artisanat. En outre, les activités d'accueil permettront aux agriculteurs d'acquérir de nouvelles compétences professionnelles.

Economique

Les objectifs visés permettront de préserver un tissu social, économique et professionnel actif et bien formé notamment dans l'agriculture, l'artisanat, les services et la restauration grâce à la diversification des activités dans ces secteurs. Ils intensifieront aussi les échanges commerciaux au niveau local et combleront un manque souvent relevé par les responsables touristiques, à savoir l'offre de milieu de gamme.

Ecologique

Les produits du tourisme rural définis dans les chartes de qualité ne génèrent pas de nuisances à la nature ou à l'environnement. Les animations «nature» ne sont en outre assurées que par des personnes formées connaissant bien les problèmes posés par une charge trop importante pour la biodiversité des sites naturels. Les chartes de qualité limitent les capacités d'accueil. Enfin, les produits du tourisme rural attirent une clientèle sensible à la nature, aux paysages et à la culture régionale. Pour toutes ces raisons, on peut affirmer que le projet aura des effets positifs sur la qualité de l'environnement.

Innovation et modèle

Le projet est novateur car aucune autre organisation de ce type et de cette envergure n'existe en Suisse. Il l'est aussi en raison d'une coordination et d'une mise en commun sur le plan romand des efforts de développement dans le secteur du tourisme rural. Il l'est encore grâce au rassemblement d'une large gamme d'offres en milieu rural. Enfin, le projet et les structures mises en place au terme de l'aide fédérale seront reproductibles tels quels.

Promoteurs

Association Groupements et Organisations Romands de l'Agriculture (AGORA); Agence d'Information Agricole Romande (AGIR); Service Romand de Vulgarisation Agricole (SRVA). Partenaires: Fédération du Tourisme Rural de Suisse Romande (FTRSR); cantons de Fribourg, Genève, Jura bernois, Jura, Neuchâtel, Vaud et Valais.

Ziele und erwartete Wirkungen

Dans le cadre de la tendance «tourisme doux», les zones rurales disposent d'un formidable potentiel de développement. Pour assurer son essor et répondre à la demande croissante, une tâche s'avère indispensable: regrouper les forces. L'objectif est de formaliser un mode de travail et d'organisation propre à l'ensemble du tourisme rural en Suisse romande. Il n'est ni de créer un niveau supplémentaire dans l'organisation actuelle, ni de supplanter aux cantons et aux associations de prestataires.

Tätigkeiten im Projekt

  • Elaboration d'un concept de formation et formation de prestataires et de personnes relais;
  • Réalisation d'un portrait Internet;
  • Elaboration d'un concept de qualité pour les prestations non définies par la Fédération suisse du tourisme;
  • Réalisation d'un stand de foire et du matériel promotionnel pour l'ensemble du territoire romand;
  • Création d'un nouveau catalogue et, plus tard d'un CD présentant l'ensemble des prestations du tourisme rural de Suisse romande;
  • Actions promotionnelles auprès des offices de tourisme, des tours opérateurs et des agences de voyages, y.c. d'articles de relations publiques et d'encarts publicitaires;
  • Conception d'une signalisation commune pour la Suisse romande.

Involvierte Akteure

Secteur public:

  • Communes
  • Régions
  • Cantons

Secteur privé:

  • Tourisme
  • Restauration
  • Hôtellerie
  • Artisanat
  • Commerce
  • Agriculture

Associations:

  • Associations prestataires
Thema
Agrarwirtschaft
Weitere Themen
Tourismus
Programm
Regio Plus
Projektdauer
01.01.2002 - 31.12.2004
Links
Projektkosten
CHF 1'478'800.–
Kontakt
Centre de compétences
Centre de compétences
1000 Lausanne 6
Schweiz
021/613 11 31
agir@worldcom.ch
Kontakt
SRVA
Michèle Zufferey
Schweiz
021 619 44 63
m.zufferey@srva.ch
Regio Plus war ein Vorgängerprogramm der Neuen Regionalpolitik (NRP). Regio Plus war ein Impulsprogramm zur Unterstützung des Strukturwandels im ländlichen Raum und lief von 1997 bis 2007.
Artikel teilen