www.regiosuisse.ch – La plate-forme du développement régional en Suisse

Bild: regiosuisse.

La Confédération, les cantons, les villes et les communes étendent leur collaboration aux espaces ruraux

La collaboration qui a eu lieu jusqu’alors entre la Confédération, les cantons, les villes et les communes dans le cadre de la Conférence tripartite sur les agglomérations (CTA) s’étendra désormais aussi aux espaces ruraux. L’imbrication étroite des espaces urbains et ruraux sera ainsi mieux prise en compte. À cet effet, la CTA deviendra la Conférence tripartite (CT). Le Conseil fédéral a approuvé cette avancée lors de sa séance du 21 décembre 2016.

La Conférence tripartite sur les agglomérations (CTA) a été fondée en 2001 par le Conseil fédéral, la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC), l’Association des communes suisses (ACS) et l’Union des villes suisses (UVS). Cette plateforme politique servant une politique commune des agglomérations a contribué à améliorer la collaboration. Elle a permis aux agglomérations d’échanger sur des thèmes et des problématiques auxquels aucun autre canal ne se prêtait.

Intégration des espaces ruraux

Certaines exigences se renforcent : concurrence internationale, évolution démographique, pression exercée sur le paysage pour l’utilisation des terres, ou encore maintien de la qualité de vie. Tant les espaces urbains que ruraux y sont confrontés, tout comme les régions dans lesquelles espaces urbains et ruraux s’entremêlent inextricablement. De plus, les thèmes débattus au sein de la CTA revêtent une importance qui dépasse les seules agglomérations. Pour toutes ces raisons, les collectivités soutenant la CTA ont décidé d’en étendre les thématiques aux espaces ruraux. Cette nouvelle orientation se retrouve dans le nouveau nom de Conférence tripartite (CT). La CT poursuivra le traitement de thématiques territoriales pertinentes à l’échelle du pays et concernant les trois niveaux de l’État. Elle se donne pour objectif – et c’est là sa nouveauté – de développer une politique commune pour les agglomérations et pour les espaces ruraux et les régions de montagne, afin d’ouvrir la voie à un développement territorial plus cohérent en Suisse.

Partager l'article