original_R_by_Dieter Schütz_pixelio.de

Dialogue sur l’intégration «Au quotidien»: la CTA donne le coup d’envoi

L’immigration marque notre pays de son empreinte depuis près d’un siècle. Aujourd’hui, des ressortissants de quelque 200 Etats vivent en Suisse. Cette diversité culturelle et religieuse doit être mise à profit dans l’intérêt de la société toute entière. Car qui dit diversité de personnes dit également diversité des idées, une condition essentielle pour innover dans les domaines de l’économie, de la formation, de la culture et d’autres domaines de la vie sociale. Des chances qu’il s’agit donc de saisir, pour le domaine du développement régional également.

La Conférence tripartite sur les agglomérations (CTA) a lancé le dialogue sur l’intégration intitulé «Au quotidien» dans le cadre d’une conférence de presse qui s’est tenue le 8 septembre 2016. Le but de cette initiative est d’initier des dialogues, aussi modestes soient-ils, au sein de la population. Le président de la CTA, Guy Morin, président du gouvernement de Bâle-Ville, et la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga ont souligné l’importance de l’intégration des migrants pour la cohésion sociale dans notre pays. Des bénévoles ont ensuite expliqué au moyen de projets concrets les nombreuses possibilités qui existent pour les gens du pays et les immigrés de se rencontrer et d’entreprendre quelque chose Ensemble.

La plateforme Internet de la CTA consacrée à cette thématique présente de nombreux programmes concrets qui ont été lancés et mis en œuvre ces dernières années afin de promouvoir la cohésion sociale. On mentionnera notamment à titre d’exemples le programme d’encouragement «contakt-citoyenneté» ou encore le projet «Dialogue en route». Ces programmes ne sont en général pas très connus du grand public, les médias en parlent rarement, tandis que la politique les critique régulièrement pour leur soi-disant inefficacité. Il est donc d’autant plus important qu’ils puissent disposer d’une plateforme spécifique qui leur permet de se faire connaître.

Depuis 2016, la qualification de travailleurs et d’acteurs régionaux figure notamment parmi les contenus essentiels de la Nouvelle politique régionale, tels que définis dans le programme pluriannuel de la Confédération. Les activités menées dans ce cadre ont pour but de renforcer la compétitivité des régions et d’augmenter la création de valeur ajoutée. Les évolutions démographiques que l’on constate actuellement ainsi que les développements qui caractérisent depuis longtemps ce domaine jouent ici un rôle crucial. Il s’agit donc maintenant d’intégrer cette diversité culturelle dans le développement régional également, de saisir les chances qui en résultent et de les exploiter à bon escient.

Image: Dieter Schütz / pixelio.de

Partager l'article
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.