370552_original_R_B_by_Thomas Max Müller_pixelio.de

Produire sur place ou délocaliser? – Eléments de réflexion

Le choix du ou des lieux de production est un élément clé de la compétitivité des entreprises. C’est pourquoi leurs responsables se demandent en permanence s’il vaut mieux produire près de leurs clients ou dans un pays à bas coûts. De leur côté les acteurs du développement régional essaient en permanence de diminuer les risques de délocalisation d’entreprises actives sur leur territoire. Ils essaient de les en dissuader. La professeure HEC Lausanne Mme Suzanne de Treville souligne que, percevant une dégradation des conditions cadres en Suisse, les PME ont peur de faire des pertes. De leur côté les pouvoirs publics ont peur de devoir débloquer des subventions pour conserver la compétitivité de la place économique. On risque de se trouver dans une dynamique «perdant-perdant» et tous ont conscience des effets dévastateurs qu’aurait une perte des activités de productions dans le pays, à savoir une désindustrialisation. Comment transformer ce risque en opportunité?

Une étude et un outil

Le Canton du Jura et l’Université de Lausanne apportent des éléments de réflexion pour réduire les risques de délocalisations. Dans un étude intitulée «Les coûts cachés d’une délocalisation» ils ont décortiqué les variables qui motivent les entrepreneurs à délocaliser leur production et créé un outil, le «Cost Differential Frontier calculator» (ci-après CDF), qui permet de calculer de quel pourcentage une production doit être moins chère ailleurs pour justifier sa délocalisation. Mme Suzanne de Treville et son équipe sont disposées à soutenir les directeurs de PME dans l’application du CDF ce qui est conseillé. Selon Jean-Claude Lachat, Délégué à la Promotion économique du Canton du Jura, cet outil incite les PME à réfléchir davantage avant de prendre une décision de délocalisation. L’option d’un maintien du site de production dans la région en sera favorisée. Il soutient donc l’innovation et la production régionales.

Les valeurs de la production de proximité

Celle ou celui qui délocalise une production est contraint d’en estimer la demande à plus long terme que s’il produisait près de ses clients. Les différences inévitables entre ses estimations et la réalité qui s’ensuit génèrent des coûts (p. ex. stockage) ou des manques à gagner (incapacité de répondre à la demande, perte de clients). Ils doivent pouvoir être compensés par l’économie sur les prix des produits ou services achetés. Sinon il est inutile de délocaliser. Mais quels sont ces coûts cachés?

Tout d’abord la délocalisation augmente les risques d’approvisionnement. Le transport peut prendre plus de temps que planifié et un conteneur peut être bloqué à la frontière pour des problèmes de dédouanement. La PME aura donc des difficultés à tenir ses engagements. Des problèmes de communication peuvent apparaître et causer des coûts vu que l’entrepreneur sera confronté à des difficultés de langue et de compréhension interculturelle ainsi qu’avec une législation différente. Une délocalisation de production entraine aussi inévitablement une perte de propriété intellectuelle et à terme une perte de commandes, les produits ou services étant offerts à meilleur prix et peut-être avec une meilleure qualité directement par les sous-traitants. Finalement il ne faut pas oublier que l’éloignement entre la production et les activités de recherche et développement (R&D) a un effet négatif sur les échanges entre les acteurs de ces deux fonctions stratégiques. Il en résulte en une diminution des capacités d’innovation de l’entreprise.

L’étude des coûts cachés permet de faire une liste des arguments qui militent en faveur de la production de proximité. Ces connaissances peuvent être utilisées dans les discussions avec les entreprises régionales ainsi que dans les réflexions concernant l’élaboration de stratégies de développement économique cantonales ou régionales.

Au-delà de l’entreprise elle-même une production de proximité a l’avantage de créer ou maintenir des places de travail et des habitants dans la région au profit de l’économie locale. En outre elle génère des recettes fiscales pour les collectivités publiques. Une production de proximité constitue aussi un engagement des entrepreneurs pour leur communauté et une contribution à leur vitalité.

Alors que faire pour éviter la délocalisation des productions?

Image: Thomas Max Müller / pixelio.de

Partager l'article
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.