www.regiosuisse.ch – La plate-forme du développement régional en Suisse

Bild: regiosuisse.

Nouvelle stratégie touristique de la Confédération

Le 15 novembre 2017, le Conseil fédéral a approuvé la nouvelle stratégie touristique de la Confédération afin d’améliorer les conditions-cadre du tourisme suisse. Concrètement, l’objectif est d’encourager l’entrepreneuriat, d’utiliser les chances offertes par la numérisation et de renforcer l’attrait de l’offre et la présence du tourisme suisse sur le marché.

Prenant note du changement structurel et de la rapidité avec laquelle il bouleverse le monde du tourisme, le Conseil fédéral a adopté une nouvelle stratégie en remplacement de celle de 2010. De cette manière, la politique touristique de la Confédération pourra répondre aux défis majeurs que le secteur touristique suisse est appelé à relever. Cette nouvelle stratégie a défini les activités et les mesures principales suivantes:

  • Coordination: Le Conseil fédéral entend renforcer la coopération et la coordination entre les politiques qui touchent au tourisme. Il importe d’augmenter le nombre de collaborations thématiques et par projets dans le cadre de groupes de travail spécifiques afin d’imaginer des pistes et des actions possibles.
  • Encourager l’entrepreneuriat: La politique touristique de la Confédération accorde une place très importante à l’encouragement de l’entrepreneuriat. Il s’agit en premier lieu d’augmenter la productivité des entreprises touristiques et d’accompagner le changement structurel.
  • Numérisation: On constate un besoin croissant de compétences numériques dans pratiquement tous les domaines ainsi que de personnel qualifié dans le domaine TIC. Dans ce contexte, la collaboration entre le SEFRI et le SECO sera renforcée. En outre, un encouragement ciblé des projets au moyen des différents instruments prévus à cet effet tels qu’Innotour ou la Nouvelle politique régionale (NPR) favorisera la transformation numérique du secteur.
  • Investissements: Il s’agit de répertorier et d’évaluer les différents modèles existants et nouveaux d’encouragement et de financement des investissements. Le but est de dresser un état des lieux de l’encouragement actuel des investissements dans le tourisme suisse et d’identifier les éventuels besoins de développement en la matière.

Depuis 2010, le tourisme a vécu une révolution copernicienne provoquée dans le sillage notamment de la forte appréciation du franc suisse et de la numérisation. Si les zones urbaines se sont développées de manière positive, les zones rurales et l’espace alpin ont subi des contrecoups parfois importants. Dans ce contexte, le Parlement a libéré pour la période 2016-2019 une enveloppe de 210 millions de francs pour un programme d’impulsion, qui vient s’ajouter aux moyens ordinaires de 440 millions. En outre, le prêt supplémentaire de 100 millions de francs accordé à la Société suisse de crédit hôtelier a été prolongé jusqu’en 2019.

Partager l'article