www.regiosuisse.ch – La plate-forme du développement régional en Suisse

Bild: regiosuisse.

Promotion de l’innovation auprès des start-ups: encore trop peu connue en Suisse

Les possibilités de promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat se sont beaucoup améliorées en Suisse ces 20 dernières années. Il n’en existe pas moins encore et toujours un potentiel d’amélioration, notamment en faisant connaître ces offres ainsi qu’en encourageant la mise en réseau et l’interaction entre les entreprises elles-mêmes, et entre les entreprises et des institutions. Les «systèmes régionaux d’innovation (RIS)» pourront également donner des impulsions supplémentaires à l’avenir. C’est là l’une des thématiques clés abordées dans le cadre d’un travail de master que regiosuisse a accompagné.

Dans le cadre de son travail de master «Impatto nel medio-lungo termine delle Start-up nel mercato del lavoro svizzero: confronto tra Svizzera e Irlanda» réalisé à la «Scuola universitaria professionale della Svizzera italiana» (SUPSI), Katia Maggi a analysé les start-ups et leur impact sur le marché du travail en Suisse en comparaison avec l’Irlande. Globalement, l’auteure constate que les start-ups impactent le marché de l’emploi suisse plutôt au niveau de la qualité que de la quantité, constat que l’on peut également faire dans d’autres pays: elles contribuent en effet à la professionnalisation des emplois dans différents domaines, promeuvent des compétences concrètes et l’innovation, par exemple via de nouveaux produits. L’accompagnement de ce travail était assuré par Ivan Ureta et Siegfried Alberton, qui sont également membres de la direction de regiosuisse. 

Les politiques et les instruments d’encouragement sont-ils efficaces?

Beaucoup a été fait ces 20 dernières années en Suisse pour promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat, notamment avec des programmes de formation spécifiques, de meilleures conditions cadres et des incitations financières, sans oublier la mise en place de RIS qui encouragent l’échange régional entre les entreprises, les établissements de formation et de recherche ainsi que les pouvoirs publics. Le travail de master s’est donc penché surtout sur la question de savoir si les différents instruments et politiques de promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat étaient connus et utilisés par les start-ups et s’ils avaient donc un impact sur le marché suisse de l’emploi. L’auteure de ce travail a également comparé les politiques et les instruments engagés par la Suisse et l’Irlande dans ce domaine. 

Ces deux pays sont très semblables pour ce qui est de la multiplicité et des types de politiques et d’instruments de promotion. Ce qui distingue toutefois la Suisse de l’Irlande est la chose suivante: les possibilités de soutien restent encore relativement peu connues des start-ups, lesquelles ne sont pas toujours disposées à coopérer avec différentes institutions ou d’autres start-ups dans un tel contexte. C’est ici que les RIS peuvent apporter une plus grande contribution encore à l’avenir.

Partager l'article
0 Commentaires

Diese Sicherheitsfrage überprüft, ob Sie ein menschlicher Besucher sind und verhindert automatisches Spamming.