Bild: Severin Nowacki.

La participation au niveau communal: créer ensemble de la plus-value

Les conseils communaux impliquent de plus en plus la population dans l’organisation et le développement des communes. Ils espèrent, via des processus participatifs, de nouvelles idées ainsi que des décisions et des projets largement soutenus par les citoyennes et les citoyens, qui se sentent pris au sérieux. L’Association des Communes Suisses (ACS) souhaite, avec le projet «in comune», inciter les communes à lancer des projets participatifs. 

Un article de l’ACS en collaboration avec regiosuisse.

En novembre 2016, le conseil communal de Zeneggen (VS) invitait la population de 280 âmes à une conférence sur l’avenir. En raison d’une modification de la loi cantonale, il n’y avait dans la commune haut-valaisanne, depuis 2005, plus que des élections tacites pour les postes de fonction publique. Le conseil communal voulait toutefois ne pas perdre le contact avec la population. Il s’agissait donc pour lui de prendre le pouls de la population afin de connaître ses idées et ses souhaits. C’est ainsi que, un samedi après-midi, un quart de la population de Zeneggen se retrouva dans la salle de gymnastique du village. Les participantes et les participants ont pu soumettre leurs idées et les développer dans le cadre d’ateliers thématiques dirigés par des conseillères et des conseillers communaux. Des projets comme la transformation de la zone autour du bassin communal en une zone récréative et l’aménagement d’une nouvelle place du village ont par exemple rencontré un écho positif. Ont également été discutées l’idée d’une piste de descente ou encore celle d’un musée local qui pourrait animer la vie touristique du village valaisan et créer ainsi une plus-value pour la région.

Soutien de la population via des structures participatives – également pour des projets de développement régional

Aussi bien le conseil communal que la population ont été ravis des résultats de cette conférence sur l’avenir. Cette initiative permet en effet à la population de s’impliquer et de participer à l’organisation et au développement du village. Le conseil communal s’est quant à lui senti encouragé à poursuivre sa tâche. Nombre de préoccupations et de besoins de la population sont déjà inscrits dans son agenda, tandis que le fait de définir ensemble les priorités et d’avoir le soutien de la population lui sont des plus utile pour la mise en œuvre des projets. La conférence sur l’avenir sera désormais organisée tous les quatre ans (plus d’informations concernant la conférence sur l’avenir à Zeneggen dans l’édition 2/2017 de «Commune Suisse » à partir de la page 28).

L’exemple de Zeneggen montre que des processus participatifs fonctionnent au niveau communal et qu’il est possible de créer de la plus-value pour tous les participants. Ils permettent d’une part d’inscrire les idées des citoyennes et des citoyens dans le développement régional et, d’autre part, de contrôler et de légitimer les projets en cours.  Le projet de la Nouvelle politique régionale der (NPR) «Zukunft Hasliberg» est un bon exemple dans ce contexte (voir le lien ci-dessous). Mais la participation exige de la part des communes qu’elles changent leur manière de penser et – si cette participation doit être institutionnalisée – également la création des structures et des processus nécessaires à cette fin (p. ex.  consultations, etc.).

Bild: regiosuisse.

La population de Hasliberg prépare son avenir

Comment gérer les impacts de l’initiative sur les résidences secondaires? C’est pour répondre à cette question que le projet NPR «Zukunft Hasliberg» a été développé dans la commune de Hasliberg (BE): les actrices et les acteurs concernés tirent à la même corde pour préparer l’avenir de leur commune et de leur région en tenant compte du nouvel environnement. Le portrait vidéo réalisé par regiosuisse permet de se faire une idée générale de ce projet.

Projet «in comune» de l’ACS en vue de promouvoir des projets participatifs dans les communes 

L’ACS poursuit depuis quelques années l’objectif de renforcer le système de milice et de réagir face au manque de participation des citoyennes et des citoyens. C’est dans ce contexte que l’ACS a lancé le projet «in comune», qui doit montrer aux communes qu’elles peuvent non seulement profiter elles-mêmes de l’implication de la population, mais également créer une plus-value pour l’ensemble de la région. Le site web in-comune.ch collecte et présente des projets de participation, qui peuvent inspirer et motiver les communes intéressées. On y retrouve également l’exemple de Zeneggen, où les habitants et les touristes disposent désormais d’une place de village accueillante et d’une zone récréative qui sera aménagée à partir d’un bassin d’accumulation inutilisé, zone dont profiteront également les vététistes qui pourront y faire une pause. La plateforme en ligne «2324.ch» est un autre exemple intéressant: elle combine les fonctions d’un journal local avec celles d’un réseau social. Chaque commune peut y disposer d’une page où les habitantes et les habitants peuvent lire des informations et des contributions spécifiques, voire en rédiger eux-mêmes. Le slogan «voir online ce qui se passe offline» suggère que la place du village soit transportée sur le Web et incite en même temps la population à se retrouver à nouveau davantage «offline». La plateforme est actuellement online pour les communes de Winterthour (ZH) et de Sargans (SG).

«in comune» se focalise sur l’implication des gens qui, en raison de leur âge ou de leur origine sociale ne peuvent pas, dans leur commune, se politiser dans le sens classique du terme. L’un des buts est de simplifier l’accès à la vie communale, en particulier pour les enfants et les adolescents, pour les personnes issues de la migration, mais aussi pour les personnes âgées. Enfin, l’ACS soutient, dans le cadre de «in comune», quatre communes pilotes dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets qui promeuvent la participation de la population. 

Image: Conférence sur l’avenir à Zeneggen (source: Severin Nowacki).

Partager l'article
0 Commentaires

This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Forum scientifique regiosuisse «Défis et chances de la numérisation dans le développement régional»

Le «Forum scientifique regiosuisse» est la série de manifestations que regiosuisse consacre à la mise en réseau de la recherche, de la politique et de la pratique dans le domaine du développement régional.