www.regiosuisse.ch – La plate-forme du développement régional en Suisse

Les questions de genre dans le développement régional – l’Autriche a une longueur d’avance sur nous

Tandis que l’égalité de la femme et de l’homme dans le développement régional suisse est encore susceptible d’être améliorée, les Autrichiennes et les Autrichiens sont mieux lotis dans ce domaine. Regard au-delà des frontières…

Les projets ne peuvent que s’enrichir par la participation des femmes, car celles-ci apportent d’autres idées, d’autres perspectives. Seulement voilà, l’égalité de l’homme et de la femme dans la politique régionale suisse et le développement régional de notre pays en est encore à ses balbutiements (comme l’a constaté regiosuisse, voir le lien vers l’article). 

Promouvoir l’égalité de traitement, lutter contre la discrimination
La situation est différente en Autriche. Dans ce pays, en effet, cela fait plus de 10 ans que des mesures en faveur de l’égalité ont été prises, également dans le cadre de différents programmes de l’UE. Ces mesures ont pour but, d’une part, de garantir l’égalité des chances et de traitement et, d’autre part, d’éviter toute forme de discrimination fondée sur le sexe.
Nombre de ces mesures se focalisent sur le marché du travail en général. «Dans le développement régional autrichien, nous œuvrons sciemment dans le cadre de projets concrets, mais aussi dans les organisations impliquées», explique Doris Hagspiel, manager régional pour le travail et l’économie du Land de Haute-Autriche. 

Améliorer les processus et les projets 
Hagspiel souligne: «Dans notre travail quotidien avec des organes responsables de projets et les participants à des projets, nous prenons également en considération des thèmes relevant de la problématique de l’égalité.» Cela étant, il n’est pas possible d’articuler des chiffres précis quant aux résultats obtenus dans ce contexte: «La stratégie de l’égalité des chances entre l’homme et la femme a pour effet que les processus ainsi que les différents projets s’en trouvent améliorés du point de vue qualitatif.» Doris Hagspiel mentionne par exemple que les femmes adoptent une approche moins orientée vers la technique lorsqu’il s’agit de trouver des solutions. Il est primordial, pour le succès des projets de développement régionaux, que les idées et les besoins des deux sexes soient pris en compte. On en constate les bénéfices pratiques au niveau de la planification et de la mise en œuvre de parcs de loisirs, de la planification du trafic communal ou encore dans le cadre des méthodes visant à promouvoir la participation citoyenne. Hagspiel souligne: «L’orientation vers les utilisatrices et les utilisateurs fait partie intégrante de l’assurance de la qualité de notre travail.»

La famille et la profession jouent un rôle centra
L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale joue un rôle clé lorsque l’on en vient aux questions d’égalité homme-femme. On insiste donc tout particulièrement, dans le développement régional autrichien, sur les horaires de travail flexibles et le travail à temps partiel, qui permettent justement aux femmes et aux hommes d’organiser leur activité professionnelle en tenant compte de leurs besoins privés. Les services de garde pour les enfants sont considérés comme étant particulièrement importants dans ce contexte. Ils permettent en effet aux pères et aux mères de mieux organiser et répartir les tâches domestiques. 
Si l’on fait une comparaison entre la Suisse et l’Autriche, Doris Hagspiel précise d’emblée que l’on ne peut pas simplement reprendre un modèle d’égalité de traitement entre l’homme et la femme, et l’appliquer tel quel. Des échanges sur des thématiques communes, comme cela a été le cas récemment lors du congrès international «Frauen am Land» organisé à Vienne, congrès auquel ont participé des représentants de la Suisse, de l’Allemagne et de l’Autriche, permettent toutefois de mieux percevoir les inégalités et le potentiel d’amélioration. Ce qui requiert une fois de plus la participation de femmes et d’hommes. 

Renseignements

Regionalmanagement Oberösterreich

Doris Hagspiel

doris.hagspiel@rmooe.at 

+ 43 732 79 30 38 17 

Partager l'article