Un projet INTERREG soutient les économies d’électricité et d’eau

Le projet INTERREG «Stromspar-Check Bodensee» a pour but d’aider les personnes et les ménages à faible revenu à économiser l’électricité et l’eau et de sensibiliser la population au thème de la protection de l’environnement.

Economiser l’électricité et l’eau est important, d’une part, pour des raisons écologiques. Cela est utile, d’autre part, pour les personnes qui disposent d’un faible revenu et qui peuvent ainsi économiser sur leur budget. Or, c’est justement sur ce domaine que porte le projet INTERREG «Stromspar-Check Bodensee», qui est mis en œuvre par Caritas depuis 2011 dans la région du lac de Constance.

Des volontaires et chômeurs formés pour 
La méthode est simple. Des personnes et des familles disposant d’un faible revenu peuvent s’inscrire via Caritas pour obtenir un conseil gratuit. Des auxiliaires bénévoles – des «aides pour économiser l’électricité» - se rendent ensuite dans les ménages intéressés. En Autriche et en Suisse, ces bénévoles sont des collaborateurs de Caritas et des volontaires. En Allemagne, ce sont en revanche des chômeurs qui sont formés pour jouer ce rôle. Les auxiliaires travaillent toujours à deux pour ce projet de chèque économies d’énergie dans les ménages. Lors de la première visite sur place, ils calculent la consommation d’électricité et d’eau du ménage ainsi que les possibilités d’économiser sur cette consommation.

En finir avec le gaspillage d’énergie
Lors de la deuxième visite, les auxiliaires bénévoles sont équipés de lampes économiques, de prises, de pommeaux de douche économiques et de limiteurs de débit. Ils fournissent en outre des conseils quant à la manière d’économiser l’eau et l’électricité au quotidien. Les personnes concernées apprennent par exemple comment elles peuvent utiliser la chaleur résiduelle des plaques électriques pour cuisiner ou encore comment faire pour doser la chasse d’eau des WC. L’offre du chèque économies d’énergie ainsi que le matériel mis à disposition sont gratuits pour les ménages concernés. 

110 francs bienvenus
Le projet s’inscrit dans le cadre du programme INTERREG IV A «Alpes rhénanes–Lac de Constance–Haut-Rhin» et se poursuivra jusqu’en mars 2014. Etant donné qu’il n’est pas conforme à la NPR, il est exclusivement financé avec des fonds cantonaux. Selon Caritas, chaque ménage peut, avec le chèque économies d’énergie, économiser en moyenne 215 kWh d’électricité et 15 m3  d’eau par année. Ceci représente, selon le prix de l’eau et de l’électricité, une économie moyenne d’environ 110 francs par année et par ménage. Un montant qui peut paraître modeste, mais chaque économie possible est la bienvenue pour les gens qui disposent d’un faible revenu. Voilà qui peut également dans nombre de cas soulager l’aide sociale publique.

Partager l'article
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.