Bild: Mit dem «Alptracker» können Schafe auf der Alp geortet und überwacht werden.

regioS 14: La numérisation – opportunité et défi pour les régions

La numérisation déclenche une mutation économique globale, et ce, également dans les régions. Comment pourrait-on profiter des avantages qu’elle recèle et renforcer ainsi la compétitivité des espaces économiquement plus faibles, voilà la question à laquelle est consacrée la 14e édition du magazine regioS. Une chose semble évidente: la numérisation offre également de nouvelles chances aux régions rurales, alpines et périphériques, chances qu’il s’agit de saisir.

Les auteurs de l’étude «Numérisation et Nouvelle politique régionale», qui a été réalisée sur mandat du SECO, décrivent par le menu les chances et les risques de la numérisation dans les régions cibles de la Nouvelle politique régionale (NPR), relèvent les actions possibles et formulent des recommandations pour une transformation numérique efficace.

Miser sur le numérique même dans des conditions difficiles

Selon l’étude, la situation initiale des régions rurales périphériques et des centres touristiques alpins en matière de numérisation est effectivement plus difficile que celle des espaces urbains ou périurbains. La mise en œuvre de la révolution technologique nécessite des infrastructures (Internet à très haut débit par fibre optique ou téléphonie mobile 5G), du capital et du savoir-faire. Les moyens et les ressources nécessaires se raréfient donc à mesure que la distance croît par rapport aux centres. A cela s’ajoutent d’autres facteurs défavorables. Les économies d’échelle deviennent par exemple encore plus importantes dans l’économie numérique, avec un seuil critique qui dépasse de plus en plus souvent l’échelle régionale. Pour atteindre le seuil de rentabilité, de nombreux modèles d’affaires numériques requièrent une perspective interrégionale, ou encore mieux nationale ou internationale. 

Le processus de déterritorialisation qu’implique la numérisation ouvre toutefois également de nouvelles possibilités pour les actrices et les acteurs qui travaillent dans les centres touristiques alpins et les régions rurales périphériques, notamment pour compenser les déficits en information et les problèmes de distance, ainsi que pour acquérir les mêmes compétences que dans les centres. Simultanément, le processus de déterritorialisation accentue la pression concurrentielle. Les centres touristiques alpins sont par exemple confrontés à des concurrents globaux, avec des offres faciles à comparer dans le monde entier.

Les régions rurales périphériques et les centres touristiques alpins n’ont pas d’autre choix que d’adapter leurs processus économiques et sociaux à la nouvelle technologie, s’ils ne veulent pas passer sous les roues du numérique. La NPR peut leur offrir un précieux soutien pour leurs processus d’adaptation. 

Soutien aux idées et modèles numériques 

De nombreux projets NPR et Interreg reposent déjà sur des processus numériques. AlpICT, l’une des quatre plateformes de branche que les cantons suisses romands ont lancées il y a dix ans avec le soutien de la Confédération, en est un exemple. Aujourd’hui, AlpICT est axé sur l’innovation numérique.

De nombreux projets et start-ups, qui ont été lancés avec le soutien et le conseil des managements des systèmes régionaux d’innovation (RIS), reposent également sur des processus numériques. On rencontre par exemple des modèles commerciaux spécifiques dans le «Tecnopolo Ticino», qui est géré par le management RIS de la Suisse méridionale. Un projet qui trouve son origine dans la fondation «AGIRE», lancée en 2011 en tant que projet NPR. Entretemps, ce ne sont pas moins d’une cinquantaine de jeunes entreprises qui s’activent dans le technoparc tessinois, dont beaucoup dans le numérique. Un autre exemple nous est donné par le développement de «Alptracker» de TECSAG Innovation AG, développement qui est accompagné par le RIS «zentralschweiz innovativ» et qui fait l’objet d’un article dans le magazine regioS. Le capteur permet de localiser et de surveiller des moutons sur l’alpe. Le berger numérique, qui garde son troupeau au moyen d’un téléphone portable, prouve que la numérisation peut ouvrir des perspectives intéressantes, perspectives qui dépassent largement le plan régional. 

Un projet décennal

La transformation numérique est un projet décennal qui entraîne des changements rapides et profonds et qui requiert l’engagement des actrices et des acteurs les plus divers, ainsi qu’une volonté de coopération et un esprit d’entreprise. L’espace rural et les régions de montagne requièrent des efforts particuliers pour avoir une chance réelle de continuer à se développer à l’avenir. Les exemples décrits dans la dernière édition de regioS et l’interview avec le Professeur Marc K. Peter – qui a analysé dans une étude comment les petites et moyennes entreprises (PME) pouvaient réussir la transformation numérique – montrent quelques manières d’y parvenir.

 

Photo: Le capteur «Alptracker» permet de localiser et de surveiller des moutons sur l’alpe.

Partager l'article
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.