Sujet du mois décembre 2009 - Le Technopôle Sainte-Croix est ouvert

Le Technopôle de Sainte-Croix (VD) a ouvert ses portes au début décembre. Entreprises et start-ups dans le domaine de la microsoudure y trouvent des conditions de travail et de formation optimales. Le Technopôle a également bénéficié du soutien financier de la Nouvelle politique régionale (NPR), il devrait employer quelque 50 personnes à moyen terme, former chaque année des apprentis et proposer aux spécialistes des formations continues.

Afin de poursuivre le développement économique du village vaudois de Sainte-Croix, cette commune de 4500 habitants a décidé, en 2005, de créer sur son territoire une nouvelle zone industrielle et technologique. Le Technopôle comprend un bâtiment avec une surface de 1600 mètres carrés où les entreprises peuvent s’installer en fonction de leurs besoins. Michel Staffoni, coordinateur du projet de Technopôle: «Sur toute la surface mise à disposition, il ne reste plus que 150 m2  à louer».

Des conditions favorables pour les entreprises 
Le Technopôle met à disposition des entreprises spécialisées dans le domaine de la microsoudure et des technologies connexes des locaux à des conditions avantageuses. Il promeut en outre l’échange entre les entreprises et les instituts de recherche, tout en offrant des formations de base et continues dans ce domaine spécifique. Les entreprises du Technopôle peuvent profiter de divers services. Outre l’infrastructure moderne, elles bénéficient par ailleurs du réseau de la promotion économique régionale et cantonale.

La formation est un aspect important 
A ce jour, trois instituts de formation se sont installés au Technopôle: le «Swiss Welding Institute» (SWI), le «Centre Professionnel du Nord Vaudois» (CPNV) et le «Centre d’Etudes et de Transferts Technologiques» (CeTT).
A moyen terme, près de 50 personnes devraient trouver du travail au Technopôle et chaque année des apprentis devraient y être formés, tandis que les experts pourront profiter d’une offre de formation continue ad hoc. Michel Staffoni est satisfait de la phase de démarrage du projet et s’exprime sur les objectifs les plus importants que le Technopôle vise pour l’avenir: «Dans une prochaine étape, nous aimerions accentuer nos liens avec l’économie privée.»

Le projet bénéficie du soutien de la NPR 
Le canton finance, dans le cadre de la NPR, près du cinquième des coûts totaux qui se montent à 2,8 millions de francs pour le bâtiment du Technopôle Sainte-Croix. Au total, les soutiens financiers cantonaux couvrent quelque 40% des coûts du bâtiment. Pour ce qui est de l’exploitation de ce dernier, des fonds pour un montant de 120'000 francs seront versés les trois premières années par la NPR, ce qui représente 65% de ces coûts.

www.technopole1450.ch

Partager l'article
Image: regiosuisse.

Plateforme romande regiosuisse «Demi-journée des régions – partage de connaissances sur la pérennisation des projets»

Le but sera d’aborder la question de la pérennisation des projets NPR sur la base d’exemples concrets de projets et à travers des discussions interactives et ouvertes ou chacun(e) est invité(e) à faire part de ses questions, des enjeux auxquels il/elle est confronté ou encore à partager des expériences. Inscrivez-vous dès maintenant!
Bild: regiosuisse.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT: Visite de terrain «Travail transfrontalier et travail en réseau dans la région du lac de Constance»

La visite de terrain permettra aux participant(e)s de se faire une idée de trois projets/services de coopération spécifiques et d’en tirer le cas échéant des conclusions utiles pour leur propre domaine d’activité.